Family Guy – Family Gay (7.08)

Peter investit dans un cheval atteint au cerveau. Pour en faire quelque chose, il le fait courir, mais l’animal va causer tellement de dégâts que Peter va devoir participer à des expériences médicales afin de payer ses dettes. Il se fait alors injecter le gay gene qui fait de lui un homosexuel.

L’épisode est donc divisé en deux parties. La première se centre sur le cheval débile que Peter ramène à la maison. Les blagues sont ici assez basiques, mais comme toujours, l’absurdité de la situation fonctionne à merveille. La fin tragique du cheval reste dans l’esprit d’imprévisibilité de cette histoire et nous mènera à la seconde.

Peter doit dès lors gagner de l’argent pour rembourser les dégâts causés par son poulain déficient. Le voilà parti dans le domaine de l’expérimentation génique. Après avoir été transformé en écureuil et en Seth Rogen, il reçoit le « Gay Gene« , et donc devient gay. Forcément.

À partir de là, cela commence à être assez mitigé. Les blagues de Stewie avec son côté antihomosexuel. Par contre, la caricature que devient Peter ne fonctionne pas vraiment. Certes, il a par moment d’excellentes lignes de dialogues, mais c’est vraiment trop poussif pour que l’humour tienne. D’un autre côté, le Straight Camp est une très bonne idée qui vient remonter le niveau à la fin, bien que Lois et son discourt ruine un peu la sortie.

Au final, l’épisode donne du bon et du moins bon. Le principal souci vient du fait que l’on passe de l’un à l’autre presque continuellement.