Family Guy – Road to the Multiverse (8.01)

Stewie et Brian partent dans un univers parallèle et ne retrouvent plus la route vers le leur, se voyant obligés de voyager de manière aléatoire, découvrant des mondes de plus en plus étonnants.

Pour débuter la saison, une petite aventure « Road to… » avec Stewie et Brian. Cette fois, le duo explore des mondes parallèles.

Dans la pure tradition de la série, on se retrouve donc avec un concept de science-fiction maitrisé par le bébé Griffin et qui va offrir l’opportunité aux scénaristes de déverser leur humour de façon originale. Bien entendu, tous les gags ne fonctionneront pas, mais les possibilités ici explorées vont permettre de délivrer d’excellents moments, en particulier dans l’univers où tout le monde ressemble à un personnage dessiné par Disney.

Mais ce n’est pas le seul, car on retrouve un nouveau clin d’œil à la série de Seth Green, Robot Chicken, ainsi qu’un peu de politique, l’inévitable Flintstones, et j’en passe pour arriver à un univers où les rôles entre les chiens et les humains sont inversés.

C’est vrai qu’au niveau storyline, ce n’est pas ce qu’il y a de plus développé pour un début de saison, mais le choix de débuter avec Stewie et Brian n’est pas mauvais, car ensemble ils délivrent majoritairement des épisodes efficaces et à l’humour le plus référentiel, ce qui n’est pas pour me déplaire.

Tout n’est pas parfait pour autant, certains univers tombent dans la facilité et il n’y a pas vraiment d’histoire à part « appuie sur le bouton ». De plus, les attaques constantes sur Meg deviennent un peu fatigantes à la longue.  Mais globalement, ce fut assez plaisant et pas trop lourd, de quoi installer une bonne ambiance pour ce début de saison.