Family Guy – Stew-Roids (7.13)

Après qu’il se soit fait taper dessus par Susie Swanson, Stewie est poussé par son père dans une salle de musculation où il va prendre des stéroïdes. Chris commence à fréquenter une fille super populaire ce qui va faire de lui une star au lycée.

Pourquoi dédier le titre de l’épisode à Stewie si ce dernier ne bénéficie pas de la première place dans l’histoire ? On peut se le demander. Donc, le bébé Griffin va se prendre une raclée par une fille, Susie Swanson pour être précis, et son père va le pousser à consommer des stéroïdes qui le font ressembler à n’importe quoi. Résultat : quelques gags qui tombent à plat, une scène qui fonctionne correctement avec Brian. Et c’est tout.

On se concentre alors sur Chris et Meg. Cette dernière est toujours aussi impopulaire, comme son frère, mais celui-ci va sortir avec Connie, la star de l’école qui va déteindre sur lui. Le fond de l’histoire est aussi passionnant que ça, et ce ne sont pas les quelques gags déplacés de Peter qui vont sauver la situation. Ce n’est pas un Meg épisode, c’est un demi-Meg épisode, ce qui est déjà trop.

Bref, à l’exception de quelques gags – ceux qui sont le plus hors-sujet – l’épisode est loin de délivrer le minimum syndical que l’on attend de Family Guy. Que ce soit Stewie et ses stéroïdes ou Chris et Meg face au monde cruel de la popularité, rien de prend.