Family Guy – The Juice is Loose (7.09)

Peter trouve un vieux ticket gagnant lui donnant droit à une partie de golf avec O.J. Simpson. Après avoir tenté de le faire avouer, Peter veut lui venir en aide et l’invite à s’installer chez lui.

Tonight’s episode of « Family Guy » was recently discovered in Peter Griffin’s basement, along with a number of other « lost episodes. »
The following events take place in Quahog in March of 2007.

Après une introduction complètement nonsensique dans le pur esprit de la série (avec une traditionnelle référence à Back To the Future), suivi d’un moment musical totalement hors propos et une blague absurde sur Sean Connery, on finit par arriver au cœur de l’histoire principale de l’épisode.

Peter se retrouve donc avec O.J. Simpson et ses amis lui expliquent qu’il est un meurtrier – il faudra une séquence errance solitaire sur fond de Dust in the Wind de Kansas pour qu’il accepte. C’est alors l’occasion d’obtenir la confession du présumé coupable, mais les choses ne vont pas tourner comme prévu, c’est quand même de Peter que l’on parle.

Voilà qu’O.J. s’installe à la maison, au grand dam de Lois. Les habitants de la ville ne sont pas non plus contents et cela nous apportera une conclusion dans l’esprit de l’épisode : Du grand n’importe quoi.

Les blagues fusent de tous les côtés, la stupidité effarante de Peter en étant, bien entendu, le principal moteur. Ce qui fonctionne, ce n’est pas tant l’histoire avec O.J. – même si cela amène quelques gags purement géniaux – mais bien la manière donc elle est introduite, car, au final, l’ex-sportif superstar/acteur/tueur présumé arrivera tardivement et restera relativement en retrait, servant principalement d’accessoire comique.

Nous voilà avec un épisode de Family Guy qui réussit à maitriser à la perfection la recette même de la série, à savoir, du grand n’importe quoi  bourré de références et de gags parfois borderline.