Depuis quelques années, Freeform – ex-ABC Family – peine à retrouver une série à succès. Le changement de nom n’a pas eu les effets escomptés de renouvellement d’audience et la fin d’un hit comme Pretty Little Liars ne va rien faire pour arranger les choses. C’est pourquoi la chaîne a décidé de lancer sa nouvelle série, Famous in Love, en même temps que la reprise de la dernière salve d’épisodes sur les menteuses de Rosewood, d’autant plus que les deux shows ont la même créatrice, I. Marlene King.

Adaptation du roman du même nom de Rebecca Serle, Famous in Love nous raconte l’histoire de Paige (Bella Thorne), une étudiante un peu trop sage qui ne croit pas à ses chances de devenir actrice, jusqu’au jour où sa meilleure amie et colocataire la pousse à participer avec elle à l’audition organisée pour un prochain blockbuster. Paige sera bien évidemment retenue et va se retrouver propulsée dans l’univers impitoyable d’Hollywood…

Freeform mise donc tout sur le glamour, les paillettes et les flashs de paparazzi. Et les scoops de journaux à scandales… Sur la forme ils ont voulu nous donner du rythme, en attaquant sur un flashforward, puis en enchaînant les scènes et les personnages dont la plupart ont des échanges sulfureux. Certes on ne s’ennuie pas, mais cela va tellement vite et les acteurs sont tellement stéréotypés que je me suis perdue au jeu du qui couche avec qui.

Il est d’ailleurs amusant de constater que Bella Thorne – qui interprète l’héroïne de la série – a un peu le profil idéal. C’est une ancienne star Disney, mannequin, chanteuse, romancière qui étale sa vie privée sur papier glacé, annonce sa bisexualité ou ses amours avec des acteurs de teenshows tels que Tyler Posey (Teen Wolf). L’univers stéréotypé de Famous in Love ne doit finalement pas lui être si inconnu, même si pour le moment son personnage semble être la seule à bénéficier d’une certaine fraîcheur attachante.

Mais finalement le plus gros défaut de ce pilote est que la scénariste a voulu nous en mettre trop plein la vue dès le départ. En quarante minutes, on nous colle une présentation succincte d’une dizaine de personnages, un bond dans le temps, des tromperies à la louche, un mystère autour de la coloc, plusieurs triangles amoureux et beaucoup de corps dénudés… Heureusement qu’on a la version de Sia de California Dreamin’ qui arrive à lier le tout presque comme par magie.

Paradoxalement, malgré la confusion narrative, malgré le manque d’originalité du propos et des personnages, je n’ai pas pris mes jambes à mon cou. A l’image de la presse people à laquelle m’a fait penser ce pilote, Famous in Love peut devenir un guilty pleasure sympathique. Le genre de divertissement qu’on aime moquer, mais vers lequel on revient avec plaisir. J’espère néanmoins que, au fil des épisodes, elle saura proposer un propos plus nuancé et original, comme UnReal y était arrivé à sa façon. On pourra alors dire si Famous in Love aura une chance de rencontrer le même succès que Pretty Little Liars.

Famous in Love
Price: EUR 8,75
Price Disclaimer

avatarUn article de .
1 commentaire