Farscape : une question de timing (saison 4)

Farscape - saison 4

« My name is John Crichton, an astronaut. Three years ago I got shot through a wormhole. I’m in a distant part of the universe aboard this living ship of escaped prisoners, my friends. I’ve made enemies. Powerful. Dangerous. Now all I want is to find a way home, to warn Earth. Look upward, and share… the wonders I’ve seen. »

Nous voilà arrivés à la dernière saison de Farscape (2002-2003) composée de 22 épisodes. Initialement développée pour avoir 5 saisons, l’annulation de la série nous conduira donc à une fin avec un cliffhanger, mais surtout à des départs, des retours, des introductions et toujours des wormholes …

Une première partie de saison

La construction narrative de cette saison 4 de Farscape peut aisément être séparée en deux. La première partie de saison (jusqu’à l’épisode Coup By Clam – 4.10 compris) s’attèle à réunir de nouveau l’équipage de Moya, de mettre à plat les relations, d’offrir la possibilité de mieux connaître les nouveaux arrivants, et d’établir les nouveaux rapports de force avec Scorpius à bord de Moya.

Introduite sans préambule en fin de saison 3, Noranti dite The Old Woman ou Grandma, parviendra rapidement à trouver sa place dans la série pour devenir un véritable rouage comique. Les excentricités de Noranti se mélangent à une forme de sagesse qui rend le personnage attachant. Ses mixtures toujours douteuses et son riche savoir sont des atouts indéniables pour la survie des membres de l’équipage de Moya.

Autre ajout féminin à la série, Sikozu fait son entrée dès la reprise de la saison pour s’établir solidement dans le décor. Pour la petite histoire, l’actrice avait au départ postulé pour incarner Grayza. David Kemper trouvait qu’elle était bien trop sympathique pour le rôle, mais il fut impressionné et créa celui de Sikozu pour elle. Quoi qu’il en soit, Sikozu possède une histoire complexe qui la lie aux Scarrans et son lot de surprises – tout particulièrement vers la fin. Comme le dit à plusieurs reprises John, Sikozu est trop intelligente, et de cela en ressort parfois du double jeu qu’il n’est pas aisé de cerner et qui est aussi maintenu par la relation qu’elle entretient avec Scorpius, devenu prisonnier sur Moya, après avoir aidé Aeryn.

Le début de saison est aussi marqué par le départ de Jool qui se voit offrir l’opportunité d’explorer les secrets d’une ancienne civilisation et d’en savoir plus sur ce qui peut lier son peuple à celui de John – ce qui fera son retour dans la mini-série.

Enfin, une fois l’équipage réuni, Farscape exploite d’abord les nouvelles dynamiques et les conséquences des dernières révélations. Avec Aeryn enceinte, la confiance de John s’est brisée et pousse le couple à devoir surmonter une nouvelle épreuve. Pour ne pas aider, Aeryn ne sait pas qui est le père du bébé pendant quasiment toute la saison. Malgré cela, les sentiments de l’un pour l’autre n’ont assurément pas disparu, la série pousse même le romantisme de John à un niveau supérieur. Cette saison met une nouvelle fois en exergue tout ce que l’astronaute est prêt à faire pour protéger celle qu’il aime.

La présence de Scorpius à proximité de John motive aussi ses actions et joue sur le doute qui plane continuellement autour de l’ennemi qui cherche à endosser un rôle d’allié pour anéantir les Scarrans. Scorpius sur Moya entraine aussi par la même occasion la disparition de Harvey. La chasse à l’homme ne s’est pas pour autant achevée là, car c’est finalement Grayza qui reprend le rôle que tenait Scorpius dans le passé, si ce n’est qu’elle utilise des méthodes différentes et qu’elle est aussi prête à donner le jour à des alliances peu souhaitables.

Dans son ensemble, la première partie de saison se montre à sa façon calme après une saison 3 qui fut particulièrement agitée. Moya se rend par ailleurs dans le Tormented Space et s’éloigne temporairement des menaces habituelles. Malgré un démarrage particulièrement bon, la série ralentira le rythme avant que les choses sérieuses ne commencent vraiment pour ne plus s’arrêter.

John Quixote

Si la saison dernière possédait un épisode animée (Revenging Angel), cette saison a John Quixote, un épisode qui nous entraine dans un jeu virtuel où les références affluent. Ben Browder signe donc le scénario pour cette virée intelligente dans un jeu basé sur les exploits de John dans lequel il se retrouve coincé avec Chiana. Des décors colorés, des personnages familiers qui croisent notre route (où Stark est le guide), une princesse à l’accent à mourir de rire, des situations aussi bizarres que les dialogues peuvent être drôle. L’épisode s’amuse des codes et démontre encore une fois l’imagination qui fait vivre la série et qui n’a pas peur d’oser. Avec en bonus, le retour d’un personnage emblématique de la série.

Retour sur Terre

Farscape replonge totalement dans sa mythologie arrivé à sa mi-saison, avec le retour des Anciens qui amorce ainsi un virage qui entrainera le retour sur Terre de John Crichton. Après trois saisons à explorer de multiples manières la Terre, la série ramène enfin l’astronaute chez lui pour le confronter à une réalité douloureuse. Le monde a changé, mais John aussi. Les épisodes exploitent alors la perception d‘Aeryn, de D’Argo, Rygel, Chiana, Noranti ou encore Sikozu sur l’existence sur Terre, déconnectée du reste de l’univers et absolument incapable de mesurer l’énormité des dangers et des merveilles qui sont au-delà.

La série ne se contente pas simplement de jeter un regard étranger sur le monde, elle offre une large vision de la perception humaine sur l’élément étranger – thème totalement exploité dans l’épisode A Constellation of Doubt (4.17) qui s’articule autour d’une émission télévisée qui revient sur la venue sur Terre d’espèces extra-terrestres, avec des images de leur séjour. Il s’agit par ailleurs du dernier épisode tourné et dans lequel on peut aussi voir David Kemper (Mr. X) et Brian Henson (le professeur Edmund Johnston).

Enfin, trop de choses ont changé pour John et trop de dangers rôdent pour qu’il puisse rester sur Terre. Celle-ci finira d’ailleurs par être totalement isolé du reste de l’univers pour sa propre protection. Le voyage de John Crichton dans l’espace a en tout cas pris une nouvelle dimension grâce à ce retour sur Terre qui fut parfaitement orchestré.

We’re So Screwed

Enfin, cette seconde partie de saison remettra particulièrement sur les devants de la scène les Pacificateurs et les Scarrans, avec Grayza qui tente d’établir une paix qui ne peut pas vraiment avoir lieu, alors que les ennemis de Scorpius convoitent plus que jamais le savoir de John.

À noter que Francesca Buller (la femme de Ben Browder) tient ici son 4e rôle dans la série en incarnant Ahkna. Le Scarran Jenek est quant à lui intreprété par Jason Clarke (Brotherhood, The Chicago Code), qui n’aurait dû faire qu’un épisode. David Kemper fut tellement impressionné par sa performance qu’il intégra son personnage aux derniers épisodes de la saison.

Quoi qu’il en soit, la série connaît une véritable montée en puissance de ses enjeux dans sa dernière ligne droite, soutenue par la réunion en un même lieu de ses ennemis, avec au milieu, le convoité John Crichton qui cherche à mettre à exécution un plan qui ne  va forcément pas tourner exactement comme prévu. Retournements de situations, explosions, humour, et même romance viennent orchestrer le quasi-bouquet final qui permet ainsi d’entrainer la série dans de nouvelles directions et de finalement bouleverser l’ordre qui fut établi dans la saison – en exploitant les fidélités des personnages des uns envers les autres et les pouvoirs en place.

Bad Timing

Si cette quatrième saison de Farscape possède quelques épisodes en deçà de la qualité générale imposée par l’ensemble des épisodes, la série ne déçoit pas avec ses personnages toujours riches et fouillés et sa capacité à surprendre. Ainsi, après une première partie qui se repose un peu sur les vieux rouages scénaristiques du show, la seconde nous replonge complètement dans son univers totalement imprévisible et n’a pas peur de confronter ses personnages et de les emmener là où l’on ne s’y attend pas forcément. Sans oublier bien entendu l’un des moteurs principaux de John Crichton : son amour pour Aeryn Sun. Le couple – et leurs amis – auront donc traversé les multiples dangers les uns pour les autres pour finalement parvenir là où la saison s’achève, porte ouverte à une saison 5 qui ne verra pas le jour suite à l’annulation de la série – qui sera finalement conclue sous la forme d’une mini-série.

Aeryn : You and your timing.

Se procurer la saison 4 de Farscape en DVD.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link