Les jours passent et Demetri n’a toujours pas de piste solide concernant son meurtre. Wedeck est contacté par la vice-présidente au sujet de Jericho. Olivia et Lloyd se rapprochent.

Les épisodes passent, nous conduisant doucement vers la date fatidique. Parfois, j’aimerais que cela aille plus vite.

Ce n’est pas que l’épisode soit mauvais, Flashforward nous a offert bien pire, mais difficile de ne pas avoir la sensation que les scénaristes sont coincés par le temps et doivent s’en accommoder. Ils ne le font pas très bien la plupart du temps.

La force cette semaine est que Demetri est celui qui occupe le devant de la scène, et il a toujours été pour moi l’un des meilleurs personnages. Sa future mort est aussi une des intrigues les plus intéressantes, même si elle ne fut pas toujours très bien traitée, ni très inspirée. Mais, cela, c’est un peu une généralité pour Flashforward.

Donc, Demetri voit les jours qui passent et va donc décider de prendre son destin en main pour éviter la mort : s’en aller. Un acte évoqué à multiples reprise dans la série, mais personne ne se sentait l’envie de défier le destin jusque-là. Avant cela, il doit se marier. Normalement, il a le temps. Les plans vont être contrecarrés par Dyson Frost qui refait surface à la fin de cet épisode pour nous rappeler qu’il a un rôle à jouer dans cette histoire. Il serait d’ailleurs temps qu’on sache lequel.

Pendant que Demetri veut tout faire pour fausser compagnie à la Faucheuse, certains tentent de réaliser leur futur, à commencer par Aaron. Il va avoir de l’aide. La sénatrice Joyce Clemente (cf. Gimme Some Truth – 1.05) est devenue entre-temps Vice-présidente, et nous avait dit qu’elle allait être Présidente. A l’époque, nous n’avions pas vu sa vision, sûrement car les scénaristes ne savaient pas trop quoi faire de cela. Cette fois-ci, au cours d’une discussion avec Wedeck, nous la voyions. Il se trouve que ce qui va lui octroyer le siège, c’est Jericho, et elle est décidée à ce que cela se produise. Ce n’est sûrement pas Aaron qui va s’en plaindre, le voilà armé pour faire la guerre !

Dans tout cela, autant dire que les roucoulements entre Lloyd Simcoe et Olivia Benford ne sont pas le point culminant de l’épisode. Leur relation prend donc le tournant prévu, et c’est tout ce qu’il y a à en dire, car entre nous, on s’en fout complètement de ces deux-là.

Enfin, dans deux épisodes c’est le 29 avril, une date qui, j’espère, va un peu changer la donne.