FlashForward - The Gift (1.07)

Demetri, Mark et Al enquêtent sur le club à la main bleue qui tend à regrouper ceux qui n’ont pas eu de vision. Nicole devient volontaire à l’hôpital et vient en aide à Bryce. Aaron reçoit la visite d’un ancien militaire qui a assisté à la mort de sa fille.

Depuis le départ, il faut bien avouer qu’une question assez basique devenait obsédante : pourquoi personne ne tente d’altérer quoi que ce soit au futur ? Tout ce que font Mark et ses collègues tend à permettre la réalisation de leur flash forward avec quand même l’espoir que quelque chose pourra être modifié. Une aspiration légèrement hypocrite dans son expression, car ceux qui ont eu des visions semblent persuadés de leurs concrétisations. L’épisode du jour va donc s’atteler à changer ça.

On commence avec la suite de l’enquête sur la main bleue qui nous emmène vers une sorte de club/culte où tous ceux qui participent savent qu’ils vont mourir, et agissent alors comme s’ils n’avaient plus rien à perdre. Ils sont mener par Raynaud – joué par Callum Keith Rennie – un leader fataliste tout au plus. Ceci n’est qu’une diversion qui va pousser les personnages à réfléchir sur ce qui les attend. Demetri qui conduit son couple vers une fin, car il sait qu’il sera tué avant de se marier, va devoir avouer à sa fiancée la vérité. Celle-ci n’y croit pas, car elle est persuadée qu’elle va l’épouser. Le fait est que l’on comprend qu’elle est convaincue qu’il est là, à son mariage, mais qu’elle ne le voit pas vraiment.

C’est là qu’intervient Al. Pour le moment, sa vision était limitée à son passage avec Fiona Banks (Alex Kingston), mais durant 137 minutes, il s’en passe des choses. On découvre alors qu’il sait qu’il va tuer par accident une mère de famille. Tourmenté par l’immuabilité de l’incident, il va finir par décider de prouver à tout le monde que les visions ne sont pas figées. Une remise en perspective qui va donc permettre à Demetri de retrouver espoir, à Mark de refaire confiance à sa femme (on l’espère, parce que c’est lourd), et j’en passe. Soudainement, on se prend à espérer que la série va changer d’approche et que les personnages ne seront plus esclaves de ce qu’ils ont vu.

On verra ça bientôt. En attendant, d’autres storylines sont développées. La plus importante est celle d’Aaron qui va revoir un compagnon d’arme de sa fille qui a assisté à la mort de cette dernière. Une fois de plus, avec cette histoire, on tourne en rond, jusqu’au twist final. Résultat : on doit patienter pour avoir la suite.

À côté de ça, Nicole devient volontaire à l’hôpital. Elle va alors se mettre à aider Bryce avec son Flash Forward. Deux personnages qui ne servaient pas à grand-chose sont donc associés pour, peut-être, changer la donne.

Même avec quelques moments peu inspirés, cet épisode a au moins le mérite d’apporter finalement quelque chose de concret dans l’histoire. Certes, il est dommage que cela ait du être aussi radical, mais on peut espérer de vrais changements dans les comportements un peu trop répétitifs des personnages.