Le public sait désormais que Simon était réveillé au moment du black-out, il reçoit alors la visite de celui qui se cache derrière l’organisation. Janis est forcée de donner des informations pour protéger sa couverture.

Il était temps d’y arriver et on y est presque. Nous voilà à la veille du grand jour, les visions vont se réaliser ou non. Il n’y a donc plus de temps à perdre et l’épisode va suivre cette idée en imposant un rythme soutenu, mélangeant action et révélations.

Le tout s’articule autour de deux axes principaux que sont la disparition de Simon et le double jeu de Janis. À cela, nous ajouterons une véritable avancée dans l’histoire d’Aaron.

Et donc, pour tout mettre en branle, c’est Gabriel qui est utilisé. Sa connaissance de différents futurs permet à Mark et son équipe d’avancer, mais il est surtout une menace pour l’ennemi. Ce dernier est personnifié par Lucas Hellinger que nous avons croisé à de multiples reprises et qui, souvent, paraissait n’avoir qu’un rôle de superviseur. Il est désormais présenté comme le leader, mais il ne s’agit peut-être que d’une fausse piste afin de nous pousser à croire que tout est bientôt terminé.

Le fait est que Simon est maintenant connu de tous comme étant le suspect zéro et il doit se cacher. Hellinger veut l’encourager à se rapprocher de lui, mais il n’est pas vraiment convaincu. Il a probablement raison, même si sa position actuelle ne devrait pas lui offrir l’opportunité d’être si regardant. D’un autre côté, il lui reste des options moins prévisibles, comme la fin de l’épisode nous le montrera.

Du côté du bureau du FBI, tout se met en place pour le jour J et Gabriel est là pour délivrer les pièces d’informations qu’il possède, ce qui est mince, mais suffisant pour justifier quelques avancées. En fait, son véritable rôle tourne plus autour de l’idée qui a été installée dans le précédent épisode, à savoir, la possibilité que tout ce qui devait arriver arrivera. Demetri doit mourir, Olivia doit aller avec Lloyd. Après tout, Janis est bien enceinte…

Toute cette approche est quand même un peu bancale, mais trouve une logique dans l’esprit des protagonistes qui ont véritablement des choses à perdre, même s’ils ne semblent pas prêts à agir dessus.

Pour finir, nous avons donc Janis qui est subit de la pression de tous les côtés. Elle va alors composer avec et prendre des risques qui changeront tout pour elle, installant une sorte de confusion que reste à dissiper complètement.

La saison n’est pas terminée, car dans le prochain épisode nous serons réellement arrivés au grand jour et si certaines visions sont réalisables, d’autres serviront clairement à bâtir le suspens. En attendant, la série s’efforce de répondre aux attentes qu’elle a fait naitre et parvient à le faire de manière plutôt satisfaisante.