Flight of the Conchords – Evicted (2.10 - Fin de saison)

Bret et Jemaine se font mettre à la porte de leur appartement, car le propriétaire s’est rendu compte que les chèques qu’il recevait n’étaient pas en dollars américains. Pour les aider, Murray leur propose de faire une comédie musicale sur leur vie, tandis que Mel et Doug les accueillent chez eux.

Bret: This is two hopeless losers
Murray: Yeah, that’s you !

Nous voilà avec une fin de saison qui est également, enfin, fort probablement, la fin de la série – sauf si les Conchords changent d’avis. En attendant, ce final apporte une conclusion tout ce qu’il y a de plus honorable pour le show.

Mais, comme toujours, commençons par le commencement.

Bret se réveille et se lance dans un numéro musical avec tout ce qui lui tombe sous la main. Rejoint par Jemaine, ils imposent directement un rythme et une certaine jovialité à tout l’épisode.

Eugene les met alors à la porte et c’est le début de la fin. Ils sont à la rue, sans le sou. Ils atterrissent chez Mel et Doug qui auront ici de quoi compenser leur manque de présence occasionnelle durant cette saison. Le couple est au sommet de sa forme, même s’ils finissent par se séparer (pour mieux se remettre ensemble).

L’idée pour résoudre tous les problèmes vient de Murray qui veut monter une comédie musicale pour raconter l’histoire des Conchords

Our story is the story of two guys who start at the bottom, and with a lot of hard work continue along the bottom, and finally end up at the bottom.

Bref, l’ensemble se montre dynamique et l’humour fonctionne vraiment, entre les références au passé de gardiens de moutons des musiciens et les histoires de couple de Mel et Doug, il n’y a pas vraiment de fausse note. A cela, on peut ajouter que pour finir, tout le monde aura le droit à son moment, même Dave qui chantera dans la comédie musicale.

Le seul bémol est La chanson de l’épisode, Petrov, Yelena, & Me, au visuel impeccable, comme toujours, mais à la musique qui semble en léger désaccord avec le reste.

Evicted est donc assez fourni, pour ne pas dire blindé de tout ce qui fait la force du show, mais aurait pu être parfait s’il avait été doté d’une meilleure chanson. Cela dit, la fin était un peu prévisible, mais inévitable et génialement mise en scène. On a ainsi un vrai sentiment d’accomplissement et, comme c’est le cas avec les bonnes fins, on a réellement envie de revoir l’intégrale des aventures des Conchords. C’est quand même un signe positif.

La saison a certes été inégale, mais aucun épisode n’a vraiment été dénué de tout ce qui a composé la série. Un mélange complet, dicté par la personnalité du duo, et qui s’exprime une fois de plus, par sa fantaisie, dans ce qui se révèle être un excellent épisode et une très bonne fin. (avec des moutons)