Flight of the conchords – New Zeland Town (2.08)

Brian, le Premier Ministre, organise New Zeland Town à New York. Déjà aidé par Paula et Gary The Sheep, tout droit venus du pays, il demande à Jemaine et Bret de faire un concert. Ceux-ci sont préoccupés par leur apparence et une dépendance au gel coiffant.

Les semaines passent et les Conchords paraissent de plus en plus en manque d’inspiration. On nous ressert dès lors le gag de la salle de concert vide, avant d’enchainer sur la nouvelle idée du Premier Ministre. Celui semble donc ici pour quelque temps. Ce n’est pas une mauvaise chose, il permet à Murray d’avoir de très bonnes scènes. Ce dernier se montre d’ailleurs plus énergique que notre duo de chanteurs en déperdition totale.

Jemaine et Bret deviennent accros au gel coiffant. C’est ridicule, mais c’est pour ça que ça fonctionne si bien… durant un moment seulement, car si l’idée va servir d’inspiration à une scène musicale sympathique – principalement pour son visuel – et une démonstration de la cool attitude, le gag va s’étirer jusqu’à la fin. Au bout du compte, heureusement que Mel est venue redonner un coup de fouet à tout ça, sinon les Conchords auraient certainement continué à dormir jusqu’au générique.

Avant de finir, parlons de la guest star de l’épisode, car cette saison, il y en a chaque semaine. Lucy Lawless vient nous rappeler qu’elle aussi est une kiwi, mais c’est tout. Dans le genre sous-exploitée, elle se pose là.

L’épisode se base sur une idée un peu trop faible. Terrible constat, mais ce n’est pas pour ça que l’histoire est mauvaise. Il y a toujours bon nombre d’excellents dialogues, surtout du côté de Murray, Mel et bien entendu, Dave. Jemaine et Bret ont leurs moments, mais ils sont légèrement trop en retrait, ce qui est clairement le plus gros problème ici.