Flight of the Conchords – Prime Minister (2.07)

Le premier ministre de Nouvelle-Zélande est en visite à New York et Murray doit s’occuper de lui. Après avoir joué les imitateurs de Simon et Garfunkel, Jemaine sort avec une fan.

Je croyais que les blagues sur la Nouvelle-Zélande ne vieilliraient jamais, mais je me suis trompé, ce n’est le cas que pour celles sur l’Australie. En gros, on nous amène le Premier Ministre Australien et il est, approximativement, aussi futé que Murray. Pour dire, ce dernier est justement responsable d’organiser la visite.

Donc le PM se retrouve dans les pattes de Bret et Jemaine qui vont lui faire visiter NY, enfin, au moins le magasin de Dave. Il se trouve que l’homme qui dirige la NZ croit qu’il est dans la Matrix… Dave aussi, ça tombe bien.

En parallèle, nous avons une histoire de sosies. Jemaine devient ainsi Garfunkel, mais nous rencontrerons d’autres comédiens pratiquant cette spécialité durant l’épisode. En guest, Patton Oswalt vient jouer l’imitateur d’Elton John, tandis que Mary Lynn Rajskub interprète la fan de Garfunkel. À noter que contrairement aux fois précédentes, Mel intervient quand elle se sent menacée par une autre femme. De même, elle utilise Doug pour tenter de rendre jaloux Jemaine, et ce, de manière vraiment brillante.

Les deux storylines vont avoir des hauts et des bas, mais trouveront des conclusions purement excellentes et délirantes qui feraient presque oublier le manque de rythme d’une partie de l’histoire. Côté musical, le titre principal – hors imitation – n’est pas mauvais, mais, comme souvent cette saison, ne réussit pas à être mémorable. D’un autre côté, le passage karaoké japonais avec Bret, sorti de nulle part, est génial, donc ça compense.

Voilà un épisode qui contient d’excellentes idées, mais qui souffre d’autres vraiment mal exploitées qui abusent des clichés que la série aime sortir à l’occasion.