Flight of the Conchords – Wingmen (2.09)

Bret tombe amoureux de la vendeuse d’un magasin d’animaux, mais ne sait pas comment l’aborder. Dave et Jemaine vont tenter de l’aider, mais sans grand succès. Murray a peur d’avoir vexé Greg et fait tout pour se faire pardonner.

La saison s’achève la semaine prochaine, donc, cette semaine, nous avons un énième dating épisode. Ce n’est pas que ce soit mauvais, mais le thème commence à réellement s’épuiser et il y a très peu de chance que la série revienne pour une troisième saison, d’après les dires des Conchords en manque de temps et d’inspiration.

Bref, on va avoir le droit à une variante sur la façon dont Bret et Jemaine restent éternellement célibataires. Dès le départ, on sait que cela se terminera mal, même si l’histoire est introduite en musique par un Bret motivé, mais pas assez sûr de lui. L’excellent morceau nous met quand même dans une bonne ambiance, dommage donc que le second numéro musical, également assez réussi, arrive si tardivement.

En attendant, l’épisode va jouer ses meilleurs atouts, à savoir : Mel, Doug, Dave, Murray et Greg – sans oublier le retour de Lenny Levito dans son rôle de John, la petite frappe de métier.

Mel va alors donner des cours pour apprendre à Bret à être un stalker efficace, tandis que Murray tente de se faire pardonner auprès de Greg. Même si le duo de l’ambassade fonctionne généralement assez bien, il faut admettre qu’ici, ça tombe un peu à plat, mais ça reste tout de même sympathique.

Bref, l’épisode recèle de nombreuses petites choses vraiment très bonnes, tout ou presque est dans le détail, comme le nombre croissant de poissons qui apparaissent dans l’appartement. Malheureusement, la chute trop prévisible et le thème qui commence à sérieusement se fatiguer, diminuent l’intérêt de l’ensemble. C’est donc plutôt sympa, mais ça manque légèrement d’innovation. Ça n’impressionne pas et la fin, la semaine prochaine, renforce la légère déception que cela engendre. On peut espérer que la saison se finira quand même avec un peu plus de panache.