Fortitude Saison 1 : La beauté mortelle de l’Arctique

Fortitude - Saison 1

Déjà publié en avril 2015, cet article est aujourd’hui remis en avant à l’occasion de la diffusion de la saison 1 de Fortitude sur Arte ce jeudi 19 janvier 2017 à partir de 20h05.

Quand le professeur Stoddart est retrouvé mort après avoir été violemment attaqué, les habitants de Fortitude, une petite ville située dans le cercle arctique, sont bouleversés. Eugene Morton de la police londonienne vient pour aider dans l’investigation.

Pour vivre à Fortitude, il faut avoir une bonne raison. La région est belle, mais dangereuse. Néanmoins, ce n’est pas l’homme qui est à craindre, mais la nature peu accueillante. Du moins, avant que la série ne débute, puisque tout cela va bien changer en l’espace de quelques épisodes.

Se présentant comme un thriller policier influencé par le mouvement Nordic Noir, cette création de Simon Donald nous entraine dans le cercle arctique avec une histoire de meurtre sauvage. Avec le DCI Eugene Morton (Stanley Tucci), les choses sont assez simples. Il est le point de vue extérieur qui nous offre un point d’entrée pour nous aider à nous familiariser avec l’univers particulier du show. Il est aussi un personnage auquel on peut s’identifier quand tous les autres semblent vivre dans un autre monde.

Au premier abord, Fortitude n’apparait pas être un show misant sur des excentricités, mais son univers est indéniablement unique. C’est une de ses forces qui permettra de compenser la pointe de folie qui s’immisce progressivement dans le récit.

Quand, à mi-parcours, toute la vérité est dévoilée sur le meurtre du professeur Stoddart, cette première saison se retrouve en partie libérée de son carcan policier et cherche à s’affirmer dans un genre différent. C’est ainsi que toute cette histoire devient une sorte de chronique de vie flirtant avec l’étude sociologique qui se focalise sur des individus isolés qui perdent leurs repères. La folie est bien réelle et est contagieuse. La paranoïa s’immisce chez certaines personnes, les poussant à prendre des mesures extrêmes, tandis que d’autres tentent de maintenir la cohésion de leur univers.

Fortitude s’affirme alors comme étant une série sur les obsessions. Tous les personnages sont ainsi touchés à un niveau ou un autre et cela est amplifié par le fait que le scénario part en roue libre. Si les premiers épisodes dévoilaient déjà un penchant pour la violence, les effets-chocs et l’irrationnel, cela devient hors de contrôle par la suite. Néanmoins, le scénario est étonnamment recentré à chaque fois qu’il parait être sur le point de dérailler complètement.

Le résultat est étrangement aussi fascinant qu’ennuyeux. Certains éléments de l’intrigue qui suggèrent à plusieurs reprises que la série pourrait plonger la tête la première dans le genre fantastique creusent une voie prometteuse. À l’opposé, la propension d’une partie des protagonistes à agir de manière cryptique ou purement absurde – ce qui atteint son sommet avec Ronnie Morgan (Johnny Harris) – quand ils ne changent pas simplement d’humeur sans raison est plus qu’irritante.

Quand on ajoute à cela certaines histoires qui sont proéminentes un instant et pratiquement oubliées dans la foulée, Fortitude finit par ressembler à un fourre-tout un peu dingue. Les dialogues reflètent cela pleinement, tout comme la structure narrative qui est rendue inconsistante par l’utilisation occasionnelle de flashbacks qui servent à recoller des morceaux en nous offrant des révélations que les personnages n’ont pas trouvé le temps de faire.

Au bout du compte, cette première saison de Fortitude est clairement atypique, pour le meilleur et le pire. Elle apparait être par moment le résultat d’une séance d’improvisation. En dépit de ça, elle finit par retomber sur ses pieds de justesse pour que tout tienne plus ou moins la route. Cela donne un show définitivement unique et inconsistant, mais qui a le mérite d’aller au bout de son histoire sans retenue.

Fortitude a été renouvelée pour une saison 2 qui arrivera le 26 janvier 2017 sur Sky Atlantic.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link