Fresh Off The Boat : Everybody Hates Eddie (Pilote)

Fresh Off The Boat : Everybody Hates Eddie (Pilote)

La famille Huang déménage de Washington D.C. pour s’installer à Orlando en Floride. Si Louis est enthousiaste, ce n’est pas le cas de sa femme ou de son ainé, Eddie. Ils doivent alors se trouver une place dans cette nouvelle culture.

Après Black-ish et Cristela, ABC cherche à ratisser large et s’attaque donc au public asiatique avec Fresh Off The Boat. Basée sur l’autobiographie éponyme d’Eddie Huang, cette série nous ramène dans les années 90 où on suit la famille Huang, originaire de Taiwan, qui déménage de D.C. pour s’installer à Orlando.

Comme le véritable Eddie Huang l’expliquait clairement il y a peu, Fresh Off The Boat n’est pas une représentation réaliste de ce qu’il a vécu, et de loin. C’est une pure comédie ABC. Ça en a l’apparence, la saveur et l’humour. L’originalité n’est donc pas au rendez-vous, car la chaine cherche à brosser ses spectateurs dans le sens du poil et, ce qui compte au final, ce sont les quelques miettes d’authenticités qui trouvent leur chemin vers l’écran.

Dans le registre, il faut se tourner vers la fin de ce pilote où on voit les Huang faisant brièvement face au racisme. Pour le reste, le décalage culturel est le principal moteur narratif, couplé avec des gags légèrement poussifs.

En dépit de ça, ce premier épisode de Fresh Off The Boat dévoile sans tarder ses véritables atouts et on peut espérer qu’ils vont rapidement avoir l’espace pour être convenablement exploités. Tout d’abord, si le jeune Eddie semble perdu dans un remake d’Everybody Hates Chris, il parvient sans difficulté à affirmer sa voix grâce à la performance de son interprète, Hudson Yang, et à l’aide de la passion du personnage pour le rap américain qui injecte régulièrement une improbable dose de confusion dans sa famille.

Ensuite, il y a ses parents et, plus particulièrement, sa mère. Si l’enthousiasme de Louis Huang apporte de quoi faire sourire à l’occasion, la personnalité explosive de Jessica Huang ainsi que son incompréhension de la culture blanche américaine et son amour de l’argent lui permettent de devenir rapidement l’atout comique de ce pilote.

Il est donc indéniable que Fresh Off The Boat a de quoi marquer sa différence de façon à ne pas être trop longtemps réduite à n’être que la comédie asiatique d’ABC. Ce n’est cependant pas gagné d’avance, car il est clair que les clichés et autres représentations culturelles caricaturales sont des freins créatifs notables. Malgré tout, ce pilote est une introduction efficace aussi bien en termes d’exposition qu’au niveau de l’humour. Il y a des bases intéressantes, un excellent casting et de bonnes intentions, ce qui peut mener loin.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link