Friends With Better Lives : des amis insatisfaits (1.01)

Friends With Better Lives : des amis insatisfaits (1.01)

Des amis trentenaires mènent tous une vie qui les insatisfaits, qu’ils soient éternels célibataires, mariés ou fraîchement séparés. Pire, ils se jalousent les uns les autres, persuadés qu’ils seraient plus heureux en échangeant leurs quotidiens…

En choisissant une diffusion après le final d’How I Met Your Mother, il est difficile de ne pas voir en Friends With Better Lives une tentative de la part de CBS de trouver une nouvelle comédie sur une bande de potes pour pallier à l’absence du gang. Mais après tout, ce choix semble cohérent. La question est seulement de savoir si la série a les épaules pour prendre la suite.

Créée par Dana Klein, qui a officié sur Friends, Friends With Better Lives possède un pitch de base assez simple avec un léger twist qui apporte un semblant de renouveau dans le genre de la sitcom sur des amis trentenaires. Enfin, un léger twist qui aurait pu apporter un semblant de renouveau. Car après visionnage de ce pilote, il est difficile d’avoir ne serait-ce que l’impression qu’il s’agit bien de la série correspondant à ce synopsis. Au mieux, ce pilote fait penser à une version très édulcorée ! Je m’étais mis en tête que nous allions assister à des saynètes au cours desquelles les personnages s’envieraient les uns et les autres tout en portant des critiques et des jugements sur leurs vies respectives. Au final, il n’en est rien.

Will (James Van Der Beek) est sur le point de divorcer, mas voudrait rester marié ; Kate (Zoe Lister-Jones) est l’éternelle célibataire de la bande qui aimerait se caser ; Bobby (Kevin Connolly) et Andi (Majandra Delfino) sont mariés depuis plusieurs années et sont entrés dans une certaine routine au point d’envier Jules (Brooklyn Decker) et Lowell (Rick Donald) qui eux forment un jeune couple qui n’envie personne. En gros, ceux qui sont célibataires veulent être en couple, ceux qui forment un jeune couple vivent leurs vies et ceux qui forment un couple qui prend de l’âge veulent du renouveau. Et encore, à l’issu du pilote, Bobby et Andi arrivent déjà à la conclusion que le manque de piquant dans leur couple est dû aux années et que bref, c’est comme ça et puis c’est tout.

Globalement, en dehors d’un manque d’originalité ce pilote fonctionne. L’humour est présent et certaines blagues sont réellement bien senties. La dynamique de groupe existe, mais manque un peu de naturel lors de certaines scènes. Pas d’inquiétude à avoir là-dessus, elle sera certainement mieux exploitée maintenant que chacun des personnages nous a été introduit. Je dirai qu’il manque cependant à la série une identité visuelle. S’il apparait logique que la maison de Bobby et Andi devienne le QG du groupe, elle manque de charme et n’est pas particulièrement attirante. En dehors de ce lieu, il est difficile d’en identifier un autre qui pourrait tous les rassembler.

L’atout principal de ce pilote se trouve donc être son casting, ou du moins une partie de son casting. Si Kevin Connolly (Entourage) a déjà su prouver qu’il est un acteur sur qui l’on peut compter, le matériel qui lui est offert ici est assez faible et ne lui permet pas de se démarquer. Il faut donc compter sur James Van Der Beek (Dawson, Don’t Trust The B—- in Apartment 23) et Zoe Lister-Jones (Whitney) pour porter à bout de bras une bonne partie de l’épisode. Will permet à James Van Der Beek de prouver à nouveau qu’il se débrouille franchement bien dans le domaine de la comédie alors que Zoe-Lister Jones apparait comme la véritable découverte de la série. Je ne la connaissais pas avant, mais son interprétation du personnage de Kate montre qu’elle a un fort potentiel.

Au final, Friends With Better Lives nous offre une introduction sympathique, mais qui manque de punch. Le pilote d’une série reste la meilleure chance pour convaincre le public de rester présent. Avec une mission à moitié réussie, il va falloir que les scénaristes réagissent vite et injectent à leur sitcom une bonne dose de piquant. Essayer de respecter le synopsis de base serait déjà un bon début.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link