Fringe – Alone in the World (4.03)

8 Oct 2011 à 11:41

Deux jeunes garçons sont retrouvés morts après qu’ils aient tenté d’attaquer un de leurs camarades. Walter découvre rapidement qu’une sorte de champignon à la croissance anormale est responsable.

Ce début de saison est à la fois très conceptuel et relativement formaté. On se retrouve donc avec une enquête Fringe des plus traditionnelles, étant donné qu’il y a des morts inexpliquées qui se sont produites dans des conditions où des limites scientifiques sont en cause.

Cette attaque perpétrée par un champignon géant – si je puis dire, sans trop paraitre ridicule – a deux buts à atteindre. Le premier est assez mineur, puisqu’il tourne autour de Lincoln Lee qui vit ici sa première véritable investigation depuis qu’il a rejoint la division fringe. Olivia lui demande comment il gère et il encaisse tout ce qu’il vient d’apprendre avec un certain calme. Maintenant, il découvre le travail sur le terrain quand on se retrouve face à une menace qui est plus insaisissable qu’un groupe de tueurs – même si ceux-ci n’étaient pas totalement humains.

La véritable finalité de l’épisode est cependant d’une autre nature, avec le second but à atteindre. A savoir, encourager Walter à se ressaisir. Pour ce faire, Alone in the World offre au scientifique l’opportunité de sauver la vie de Peter, figurativement parlant.

Le jeune Aaron est seul au monde – d’où le titre de l’épisode. Il n’est pas le seul dans ce cas, puisque Walter le rejoint sur ce point. Seulement, ce n’est pas immédiatement là-dessus qu’ils connecteront, car quand le garçon devient malade, Walter voit en lui Peter qu’il n’a pas pu soigner, comme nous le découvrirons au moment où un bout du passé nous sera brièvement révélé. C’est une seconde chance qui s’offre à lui, dans un certain sens. Étant donné l’état d’esprit dans lequel le scientifique se trouve après trois semaines à éviter le reflet du fils qu’il ne reconnait pas, la confusion règne en maitresse indétrônable dans le laboratoire. Ajoutons que le stress grimpe également d’un cran quand la menace d’un retour à St. Claire se profile à l’horizon.

Donc, une fois de plus, la série nous entraine dans une zone émotionnelle forte, ce qui devient sa spécialité. Voir Walter se décomposer en ne parvenant pas à trouver de solution pour sauver Aaron est assez intense, tout comme le moment où il ouvre son cœur à l’enfant pour l’aider à comprendre qu’il n’est pas seul. John Noble se révèle de nouveau impeccable d’un bout à l’autre, maitrisant à la perfection l’état instable de son personnage.

Ce début de saison poursuit son exploration d’un monde sans Peter Bishop, nous montrant à quel point son père aurait sombré s’il n’était pas revenu dans sa vie. L’enquête est un peu trop instrumentalisée pour servir cette finalité, mais l’ensemble n’en souffre pas trop, car l’intérêt est réellement porté sur la relation Aaron/Walter au moment le plus important. Cela dit, la conclusion est ce qui apporte la véritable dimension de ce grand-huit émotionnel.

Globalement, Alone in the World parvient à tenir la route, mais les scénaristes ont les yeux un peu trop fixés sur ce qu’ils veulent dire, usant alors un peu trop de vieilles ficelles pour le reste. Ça fonctionne ici dans certaines limites, suffisamment en tout cas pour faire que cet épisode soit tout de même efficace et sourtout intense.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link