Fringe – Five-Twenty-Ten (5.07)

17 Nov 2012 à 12:00

Pour pouvoir avancer dans sa quête pour reconstruire son plan, Walter doit mettre la main sur deux appareils qui étaient en possession de William Bell. Celui-ci l’ayant trahi, il ne sait pas si ce qu’il cherche sera toujours présent. De son côté, Peter surveille deux Observers particuliers.

La métamorphose de Peter évolue en parallèle de celle de son père. Si le premier embrasse le changement, le second craint les pires conséquences. Voilà l’opposition qui se retrouve au cœur de cet épisode relativement procedural de Fringe.

La saison progresse encore de manière étrangement linéaire. On enchaine une pièce du puzzle après une autre sans réelle passion. Un problème qui pourrait finalement disparaitre maintenant que le drama humain trouve un moyen de reprendre légèrement le dessus. C’est tout particulièrement le cas pour ce qui concerne Walter.

Il est de plus en plus rongé par la peur de redevenir l’homme monstrueux qu’il était alors que sa personnalité se transforme de façon plus notable. Walter pense que Peter pourrait être ce qui l’empêche de s’engouffrer dans la même voie qu’auparavant, mais en revoyant Nina, il réalise qu’il se ment probablement à lui-même. Dans ce registre, John Noble excelle une fois de plus, parvenant à jongler avec une facilité déconcertante entre ses deux personnalités, exprimant parfois plus avec un regard qu’avec une expression cinglante. Son mélange de fragilité et de doute se heurtant à la froideur de l’ancien Walter ne peut pas laisser indifférent, tout particulièrement quand l’ombre peu glorieuse de William Bell plane au-dessus des personnages.

On apprend un peu plus sur rôle de celui-ci dans l’histoire, ce qui donne à Nina l’opportunité d’avoir une place naturelle dans la conversation. Comme Broyles, on aurait pu espérer la revoir plus tôt, mais cela n’enlève rien à son retour – même s’il trouve sa place au cœur d’une étrange facilité scénaristique.

Quoi qu’il en soit, l’histoire de Nina avec Bell semble avant tout devoir servir de leçon à Walter, mais elle s’impose naturellement comme un parallèle avec ce que vit Olivia avec Peter. Lui devient totalement absorbé par ses nouvelles capacités qui lui permettent d’orchestrer sa vengeance, tandis qu’elle reste à l’extérieur, repoussée et impuissante face à ce qui se produit. Elle en est presque passive jusqu’à ce qu’elle se retrouve nez à nez avec la vérité, ce qui devrait forcer la suite de cette saison à s’engager dans une voie différente, du moins, au niveau de l’exploitation des personnages.

Avec Walter et Peter qui changent, on peut espérer que la fin de la saison se montrera plus dynamique, car ce Five-Twenty-Ten délivre certainement du matériel intéressant à un certain niveau, il n’en reste pas moins relativement statique et en manque d’une réelle tension. Les protagonistes évoluent légèrement trop loin du véritable danger pour que ce dernier procure le suspense nécessaire, et c’est bien dommage.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link