From Dusk Till Dawn est une série B qui a oublié ce qu’elle était en cours de route

From Dusk Till Dawn - Saison 2

Avant d’arriver à la télévision, From Dusk Till Dawn était une série de films. Certes, les épisodes 2 et 3 sont sortis directement en DVDs et n’avaient pas vraiment d’autre but que de générer des bénéfices en exploitant le culte du premier opus. Elles ne valent peut-être pas grand-chose, mais elles existaient. Aujourd’hui, From Dusk Till Dawn est donc une série TV et elle a des ambitions. L’une d’elles est d’offrir à l’histoire d’origine la suite qu’elle n’avait pas eue.

Les direct-DVDs se déroulaient dans le même univers que le film de Robert Rodriguez, mais ne partageaient que quelques personnages. La saison 2 de la série s’engage ainsi sur une route inédite en continuant à suivre les frères Gecko et tous ceux qui ont survécu jusque-là.

Cela était visiblement pensé à l’avance quand on voit la manière avec laquelle la première saison s’est achevée. Malgré tout, il était question de raconter du neuf. C’est là que réside le challenge pour une adaptation. S’émanciper du matériel original pour se réapproprier les personnages et leur histoire.

Contre toute attente, 12 Monkeys a excellé à faire exactement cela dans sa première saison. From Dusk Till Dawn ne peut pas en dire autant à ce stade. Au milieu de sa seconde saison, la série commence tout juste à se remettre sur pied.

L’un des problèmes de cette première mi-saison est que les scénaristes ont étrangement pensé qu’il était pertinent de ramener tous les protagonistes, mêmes ceux qui avaient été au bout de leur voyage – Sex Machine pouvait rester dans son trou, idem pour Carlos (Wilmer Valderrama).

En fait, seuls les frères Gecko étaient indispensables à ce stade et, comme l’épisode 5 le montre, uniquement s’ils sont ensemble. Le souci est qu’il faut donc attendre pour qu’ils soient réunis. En dépit du fait que tout le monde n’arrête pas de leur dire que c’était inévitable, ils ont lutté. La relation conflictuelle entre Richie (Zane Holtz) et Seth (D. J. Cotrona) est la chose la plus divertissante que cette série parvient à délivrer, et elle a pourtant des vampires reptiliens et un Danny Trejo immortel sous la main.

Le souci de From Dusk Till Dawn est que les scénaristes semblent se prendre trop au sérieux, mais ne cesse d’intégrer de nouveaux éléments qui rendent l’histoire toujours plus absurde. Les Gecko veulent faire un bon casse, vivre leur existence de criminels pleinement, tandis que Santanico (Eiza González) n’a de cesse de parler de revanche. De simple MacGuffin à personnage en chair et en os, la pseudo-déesse a pris corps de façon intrigante en saison 1, mais elle incarne aujourd’hui le principal problème de la série. Elle n’était qu’une idée fun et sexy dans une série B explosive, mais est à présent traitée comme étant la victime d’une société patriarcale abusive qui tente de retrouver sa liberté par la vengeance. C’est du lourd et si cette série peut clairement accueillir une héroïne aux valeurs féministes, Santanico n’est probablement pas la bonne cliente pour ça.

Le souci n’est pas tant que From Dusk Till Dawn ne peut pas se frotter à des sujets sérieux, mais qu’elle ne peut pas réellement fonctionner si elle sacrifie son second degré pour parvenir à le faire. La saison 2 avait besoin que les Gecko recommencent à se prendre la tête sur la meilleure façon de mener à bien leur plan et, quand cela se produit, le show retrouve une partie de son énergie.

En termes d’adaptation, cette série n’est probablement pas un exemple à suivre, mais elle conserve un bon potentiel en tant que divertissement simple. Entre sa mythologie bien pensée et ses personnages qui n’attendent qu’une occasion favorable pour dégainer leurs flingues, From Dusk Till Dawn ferait mieux de rester une série B efficace au lieu d’essayer d’être plus.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link