From Dusk Till Dawn, Saison 1 : Une Nuit en enfer, la série

From Dusk Till Dawn: The Series : Mort à l’arrivée (saison 1)

Après un braquage qui tourne mal, Seth et Richie Gecko sont en fuite vers le Mexique où leur commanditaire leur promet un passeport vers le paradis. Pour y arriver, ils doivent échapper au Ranger Gonzalez et kidnappent alors la famille Fuller pour passer la frontière, ignorant qu’ils se dirigent dans l’antre de vampires.

Après avoir lancé El Rey, sa chaine de télévision, Robert Rodriguez n’a pas tardé à diffuser une première série qui est basée sur un de ses succès au cinéma, Une nuit en enfer, qui mettait en scène George Clooney et Quentin Tarantino. From Dusk till Dawn: The Series revisite dès lors ce long métrage et y ajoute des personnages et des backstories, mais aussi une mythologie.

On peut ainsi retrouver les frères Gecko, Seth et Richie, alors qu’ils sont pourchassés, s’apprêtant à nous entrainer dans une série B bien sanglante. Du moins, c’est ce que l’on peut attendre quand on connait le film. Le show va cependant prendre une route assez inattendue, même si elle nous emmène bien jusqu’au Titty Twister où Santanico Pandemonium nous livrera sa fameuse danse avant que les vampires passent à table.

Ce que From Dusk till Dawn se propose de faire est une déconstruction totale de l’histoire. Chaque personnage aura le droit de passer au microscope et chaque pan de l’intrigue est exploré en détail. Après une introduction qui sert uniquement à poser le décor et à nous présenter les Gecko, on sera invité à découvrir ce qui les a menés au point où ils se trouvent à présent. Ce sera la même chose avec la famille Fuller qui croisera la route des deux frères au mauvais moment, devenant alors des victimes cherchant à comprendre comment eux-mêmes ont fini sur cette voie les entrainant vers l’Enfer.

Sans jamais oublier d’être violente, cette première saison se montrera surtout riche en termes de développements de personnages. Beaucoup plus à vrai dire que l’on n’aurait pu l’imaginer, puisque même les ennemis des Gecko ont le droit d’avoir des flashbacks explicitant leurs motivations. Cela pourrait presque être excessif si l’histoire qui se construisait à l’aide de ses explorations n’était pas si cohérente.

From Dusk till Dawn se propose ainsi de nous parler de regrets, du poids de secrets et de prise de responsabilité. À cela s’ajoute une dissection de la cellule familiale sous plusieurs formes et, étonnement, une réflexion sur la violence et sa place dans la culture – actuelle ou ancienne.

Le tout bénéficie en plus d’une réalisation réellement maitrisée et d’un casting plus solide qu’il ne paraissait l’être au départ. D.J. Cotrona et Zane Holtz font ainsi rapidement oublier qu’ils ne sont pas les premiers à incarner les frères Gecko, s’appropriant totalement les rôles pour leur offrir une réelle dimension. Certes, Jake Busey – par exemple – fait un peu baisser la moyenne dans le registre, mais ils sont tout de même bien entourés.

Cette première saison est donc surprenante à bien des égards. Néanmoins, elle tend par moment à s’étirer en longueur, s’égarant dans les développements de ses personnages qui la rendent pourtant pertinente. Ce n’est pas pour autant handicapant, mais pour un show qui cherche à offrir une histoire riche tout en entretenant son image de série B violente et sexy, le mélange est assez compliqué et se révèle régulièrement déroutant. C’est tout particulièrement le cas quand il est question d’exposer les tenants et aboutissants de la mythologie vampirique qui compliquent une situation déjà bien chargée et instable.

Au final, From Dusk till Dawn s’en sort tout de même haut la main malgré ce qui s’apparente au final à un léger excès de zèle. Certes, cette première saison aurait probablement gagné en fluidité si elle avait été un peu moins dense, mais cela ne la rend pas moins accrocheuse. Bien au contraire, car elle surprend régulièrement en explorant pleinement toutes les pistes qu’elle ouvre, livrant ainsi une histoire complète avec son lot de surprises, d’émotions et d’hémoglobine. Sa conclusion ne laisse pas trop apercevoir ce qui va arriver aux survivants dans la saison 2, mais il sera certainement intéressant de le découvrir si la recette est la même.

Article déjà publié en mai 2014 et remis en avant aujourd’hui à l’occasion de la sortie en DVD et Blu-Ray de cette saison 1.
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link