Futurama – Overclockwise (6.25)

2 Sep 2011 à 11:07

Cubert booste les capacités du processeur de Bender afin de gagner à un jeu vidéo. Cela va à l’encontre des règles d’utilisation du robot. Mom fait arrêter le professeur et son jeune clone, tandis que Bender continue d’améliorer ses performances. Leela questionne sa relation avec Fry.

Originellement développé comme étant un énième possible dernier épisode de la série – en cas de non-renouvellement – Overclockwise s’occupe maladroitement d’un problème qui n’a pas été évoqué depuis bien longtemps et qui commençait à devenir ridicule : la relation entre Fry et Leela.

En fait, lors du dernier probable ultime épisode de la série, le couple s’était officiellement formé. Depuis la plus récente résurrection du show, ils se comportaient comme s’il n’était même pas question qu’il puisse former une couple. Ce fut déroutant, tout comme l’absence d’exploration de la continuité dans la série durant la dernière saison.

Quoi qu’il en soit, Overclockwise ramène le sujet sur la table et se débrouillera pour ne pas réellement traiter le problème. On peut tout de même espérer que, maintenant qu’il y a une septième saison d’assurée, cela n’en restera pas là.

À côté, nous avons quand même une histoire prédominante qui tourne autour de Bender. Ce dernier prend un chemin inédit pour devenir de nouveau un Dieu. Cette fois, cela démarre avec un peu d’overclocking pour son processeur. Pour l’occasion, on nous ramène le jeune Cubert et il n’est pas le seul, car Nibbler fait également un retour inattendu.

En tout cas, nous avons Bender qui se rend de plus en plus intelligent, au point qu’il devient omniscient. Fry est obsédé par le fait que Leela est partie afin de vivre un futur plus prometteur, et le Professeur et Cubert sont devant un jury à attendre leur condamnation. Le tout s’emboite étrangement, mais ça fonctionne grâce à des gags qui arrivent majoritairement de façon aléatoire. C’est d’ailleurs cela qui sauve l’épisode, car les scénaristes manquent cruellement de finesse, cachant difficilement où ils se dirigent et comment ça va tourner.

Overclockwise est donc un épisode avec pas mal d’idées, mais elles ne sont pas agencées de manière optimale. Ce sont les petits éléments qui sont les plus efficaces et qui entretiennent l’humour, donnant ainsi à l’ensemble un semblant d’intérêt. Heureusement, la série ne se conclut pas ici.

Tags : Futurama moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link