Game of Thrones 2x07

Lundi 14 mai 2012 à 11:07 | 3 commentaires | | | |

Game of Thrones – A Man Without Honor (2.07)

par .

Daenerys cherche ses dragons tandis que Jon Snow tente de rejoindre les siens avec Ygritte. Jaime prépare une évasion. Theon part à la recherche de Bran et Rickon.

Les scénaristes de Game of Thrones arrivent la majorité du temps à bien jongler avec leurs nombreux personnages. En fait, le problème n’est pas la quantité, mais le fait qu’ils sont véritablement éparpillés de tous les côtés, et ça ne va pas en s’arrangeant. La meilleure chose à faire est donc d’en laisser régulièrement de côté pour ne les ramener qu’au moment opportun. Dans cet épisode, cela ne va pas être appliqué et on se retrouve avec légèrement trop.

publicite

Arya, par exemple, a le droit à une excellente scène de plus avec Tywin Lannister. Cette partie aura clairement été l’une des meilleures de la saison, mais il faut bien admettre que l’on pouvait déplacer ça à l’épisode suivant, car ça n’apporte pas grand-chose dans l’immédiat.

Par contre, la chasse aux Stark que mène Theon méritait véritablement plus de temps d’antenne, tout particulièrement quand la dernière scène apparait. Elle tombe presque à plat parce qu’il n’y a pas eu la montée en puissance nécessaire pour que les images aient toute la force qu’on aurait pu en attendre – et c’est dommage.

Idem pour la partie avec Daenerys qui se répète et s’étire inutilement. Quand son dernier acte nous délivre toutes les réponses que l’on était en droit d’attendre, cela tourne court, alors que ça ne faisait vraiment que commencer. À la place, du temps a été gagné avec Sir Jorah afin de mettre une fois de plus en avant son amour pour sa Khaleesi – on ne retiendra dès lors que l’insinuation qu’il l’a trahi par le passé. La suite s’annonce donc plus palpitante, mais étant donné que le cliffhanger du précédent épisode reposait sur cette storyline, on aurait pu espérer avoir juste un peu plus que du remplissage.

Il faut dire que l’équipe créative a fait des choix scénaristiques assez drastiques au niveau de la partie adaptation de la série, coupant énormément de choses dans la première moitié, ce qui fait qu’il reste moins d’éléments à explorer à présent. C’est peut-être pour ça que nous avons désormais beaucoup de matériel original qui est injecté dans l’histoire. Ce n’est clairement pas un mal, car ça a bien redynamisé l’ensemble, mais afin de ne pas aller trop vite et de rejoindre l’œuvre de G.R.R. Martin, il faut apparemment donner un coup de frein.

A Man Without Honor fait donc ça, coupant dans le tas pour faire de la place à des scènes clés déterminantes pour la suite. Comme toujours, cependant, il y a étonnement du matériel inutile qui est introduit sans raison. Enfin, sans raison précise jusque-là. Par exemple, la relation avec Robb et Lady Talisa n’avait pas d’intérêt réel, mais quelques dialogues suggèrent finalement qu’elle pourrait avoir une utilité rapidement, étant donné qu’elle est critiquée par les hommes de Robb. Espérons donc que ça apportera un peu d’épaisseur à ce brave Roi du Nord, car il en aurait besoin.

Il n’est pas le seul dans ce cas, puisque les pérégrinations de Jon manque sérieusement de substance. Ygritte réussit à bien s’imposer, mais ça ne compense pas le vide de l’ensemble.

C’est d’autant plus flagrant que Jaime, principalement enfermé dans une cage à dialoguer avec un cousin éloigné parvient à être plus captivant. D’ailleurs, les Lannister excellent dans cet épisode au niveau des scènes intimistes. Entre Cersei et Tyrion, les non-dits sont aussi riches que les paroles.

Au final, il y a une fois de plus de très bonnes choses dans cet épisode, mais elles ne sont pas majoritaires, étant perdu au milieu de détours scénaristiques qui n’ont d’égale que les étirements inutiles de storylines. En fin de compte, A Man Without Honor fait de la mise en place et devrait finir par apparaitre comme un épisode de transition nous dirigeant vers les évènements majeurs de la fin de la saison qui est bien trop proche.

Partager cet article

Game of Thrones
publicite
57 queries. 1,015 seconds.