Game of Thrones : A Storm of Swords (saison 3)

19 Oct 2013 à 9:00

Game of Thrones - Saison 3

La guerre se poursuit à Westeros. Alors que de nouvelles alliances renforcent la position des Lannister, alors que Robb Stark continue de remporter des batailles. Au nord du Mur, de nouveaux ennemis se dirigent vers le royaume. Daenerys lève une armée et libère des esclaves.

Game of Thrones se poursuit, continuant de donner approximativement corps aux livres de G.R.R. Martin. Ceux-ci étant toujours plus épais, le découpage devient un challenge difficile à surmonter et cette troisième saison ne transpose donc qu’une partie de ce que le troisième volume de la saga A Song of Ice and Fire contenait. L’histoire va tout de même assez loin, sacrifiant comme précédemment des morceaux notables du récit original qui n’étaient visiblement pas indispensables.

Cela dit, le travail d’adaptation s’impose comme étant encore bien semé d’embuches et les scénaristes du show s’embourbent ainsi régulièrement dans la quantité importante de storylines qui se doivent de progresser. Le résultat est alors des plus irrégulier durant cette troisième saison, quelques épisodes se résumant à un simple passage de relai entre les personnages sans que rien de concret en ressorte. Néanmoins, dès que de l’espace est libéré, certaines intrigues parviennent à prendre corps, permettant à la série de vivre pleinement son potentiel. Dommage par contre qu’il ne s’agisse là que d’exceptions.

Ainsi, certaines histoires peineront à s’étoffer et à devenir pertinente. Le pauvre Bran avance dans son aventure, mais ceux qui l’accompagnent se retrouvent rapidement à radoter pour justifier leur présence, à défaut de pouvoir véritablement accomplir quoi que ce soit. C’est toujours mieux que ce pauvre Theon qui ne sert qu’à nous offrir gratuitement le spectacle tragique de sa torture.

Au milieu pourtant, on trouve Jaime et Brienne qui s’imposeront comme étant le cœur de cette saison. Leur avantage premier est qu’ils ont un but à atteindre. Celui-ci est précis et réalisable, ce qui rend leurs mésaventures tangibles.

À l’opposé, si Daenerys n’avait pas ses dragons, elle serait simplement soporifique, car elle se lance dans une guerre qui échappe un peu à tous ceux qui l’entourent, en particulier à Jorah Mormont qui nous a encore servi d’intermédiaire et qui se perd dans une confusion communicative. Daenerys est toujours douée pour nous livrer à l’occasion un cliffhanger explosif, mais le reste du temps, il est difficile de véritablement s’impliquer dans ses rêves illusoires de conquêtes.

À King’s Landing, ils n’ont peut-être pas plus à faire, mais en se noyant dans des balivernes, ils délivrent du divertissement souvent réjouissant pour les oreilles. C’est un vrai festival en terme de dialogues, ce qui est suffisant pour cacher le fait que les personnages n’accomplissent au finalement rien de notable durant la saison.

Idem pour Arya qui a le mérite d’être des plus énergique, car cela compense en partie le peu de chemin qu’elle aura parcouru. D’un autre côté, c’est toujours mieux que Jon qui aura traversé de longues distances, mais sans parvenir à faire ressortir le côté épique de son aventure. Sam s’en sort presque mieux avec beaucoup moins, mais il a l’avantage de ne pas être entouré de personnes qui ne font qu’inlassablement se répéter d’un bout à l’autre de leur périple.

Davos aussi tend à jouer de la répétition, mais il le fait sciemment dans l’espoir que son Roi entende raison. Et puis, Melissandre est là pour ajouter un peu de couleurs à ses soucis, ce qui est encore efficace à ce stade.

Pour terminer, Robb Stark et Catelyn auront le mérite d’être au cœur de l’évènement majeur de la saison, mais c’est bien là leur seul accomplissement. Il faut dire que le problème de découpage des histoires n’a pas aidé à compenser l’absence de matériel original pour Robb.

Quoi qu’il en soit, cette saison 3 de Game of Thrones, comme les précédentes, culmine à son avant-dernier épisode. Avant celui-ci, l’irrégularité est de mise. Entre des épisodes surchargés de scènes d’exposition au début et ceux qui sont inutilement denses par la suite, on trouve tout de même quelques moments d’excellences qui ne sont malheureusement pas suffisants pour permettre d’équilibrer l’ensemble. Les plus grandes victimes sont souvent les meilleurs protagonistes qui n’ont juste plus assez d’espace pour s’épanouir dans cet univers qui ne cesse pourtant de s’étendre – narrativement parlant. Un problème qui risque de devenir encore plus notable dans ce qui est à venir au point qu’une apparition des dragons ou la mort d’un personnage ne suffira plus pour le faire oublier. La saison 4 s’annonce donc comme un challenge de taille sur ce plan.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link