Game of Thrones – Dark Wings, Dark Words (3.02)

Game of Thrones - Dark Wings, Dark Words (3.02)

Bran Stark se dirige vers le Mur en compagnie d’Osha et Hodor quand deux jeunes les rejoignent volontairement. Aussi en fuite, Arya et ses compagnons de route sont interceptés par un groupe d’hommes. Lady Sansa fait la connaissance de la grand-mère de Margaery qui souhaite obtenir des renseignements. Brienne continue son chemin vers King’s Landing avec Jamie Lannister.

Un épisode de Game of Thrones n’est pas suffisant pour reconnecter avec tous les personnages. Par conséquent, Dark Wings, Dark Words continue le travail d’exposition classique à un début de saison où il faut replacer tout le monde et les lancer dans de nouvelles directions.

Bien que Daenerys soit absente, l’éparpillement géographique n’en est pas pour autant moins fort, loin de là. D’ailleurs, l’épisode manque sincèrement de soleil, qui ne semble être présent qu’à King’s Landing. Dans la capitale, Sansa va être employée pour nous introduire à Lady Olenna Tyrell, la grand-mère de Margaery qui fait une entrée plus marquante que sa petite-fille. La famille Tyrell ne perd pas de temps pour orchestrer ses propres manigances et Joffrey apparait, malgré toute son arrogance, comme un gamin aveugle, entouré de femmes toutes plus intelligentes que lui. Il a beau être un monstre comme le signifie si bien Sansa, on finirait presque par avoir pitié de lui pour ne rien comprendre de ce qui se trame autour de lui. Enfin, c’est peut-être un peu fort vu que voilà deux épisodes que Cersei s’exerce à pointer subtilement du doigt les agissements de la future reine sans que cela ne la mène quelque part. La visite de Shae à Tyrion sert quant à elle à garder à l’esprit qu’il y a plus d’un jeu politique qui se déroule dans ces lieux et que cela devrait placer Sansa dans une position avantageuse par la suite.

D’ailleurs, être Stark a ce stade signifie, tout particulièrement pour les femmes, de valoir quelque chose. On retrouve ainsi Arya sur les routes, mais elle ne va pas rester longtemps qu’en compagnie de Gendry et Hot Pie. Pour autant, il s’agit réellement de l’orienter vers son nouveau périple, avec la rencontre avec un visage familier à la fin.

Elle n’est pas la seule à arpenter les routes du royaume, et s’ils sont tous séparés, l’épisode prend un soin particulier à développer des connexions verbales – l’évocation d’un personnage nous entrainant inexorablement dans sa direction. Au fond, il y a tellement de monde que certains ne font presque qu’une  apparition pour que l’on puisse savoir où ils en sont. Dans cet esprit, on retrouve Theon en bien mauvaise posture ou encore Sam au-delà du Mur qui n’a plus de motivation ou de but pour continuer son chemin. Brienne et Jaime Lannister sont, comme Arya, sur les routes, et il faut attendre concrètement la conclusion de l’épisode pour que leur voyage prenne une nouvelle tournure.

Du côté de Robb Stark, on quitte les champs de bataille pour se diriger vers un enterrement familial. Entre son mariage et cette décision, nous avons le début de discordances signifiées par Lord Rickard Karstark, ce qui n’est en soi pas suffisant pour véritablement donner envie de s’investir dans cette partie du récit. En vérité, il est plus aisé de comprendre le point de vue de Rickard que celui du Roi du Nord. Heureusement, Catelyn est là pour nous raconter une vieille histoire et nous parler de Jon pour nous rappeler ses sentiments non dissimulés envers le bâtard et donner une dimension toute particulière à la dynamique de la famille Stark.

Sans en faire particulièrement plus que les autres, Jon découvre ce qu’est un warg avant même que le concept ne soit expliqué à son frère Bran qui, lui, a le droit a plus qu’à l’accoutumée. Bran est donc celui par lequel la magie peut être explorée, et l’introduction du frère et de la sœur Reed est là pour enclencher une réflexion pertinente autour de ces habilités. Ce n’est pas une mauvaise chose, ces rêves de corbeaux doivent nous mener quelque part et cela ne pouvait pas encore durer une saison supplémentaire ainsi. Qui plus est, voir Summer fait presque le même effet que voir des dragons, cela enthousiasme plus que de mesure.

Cet épisode de Game of Thrones sert à retrouver tous les autres protagonistes du show, de même qu’à en introduire de nouveau. Un sentiment d’éparpillement né de ces scènes sur les routes qui ont à peine le temps de lancer les nouvelles intrigues. Le rythme en est un peu trop saccadé et le temps imparti à chacun est bien trop court pour qu’au-delà de King’s Landing, quelqu’un puisse avoir l’opportunité de vraiment s’affirmer. C’était de toute façon inévitable de passer par là et la saison va pouvoir véritablement prendre son envol maintenant.

Note : à la différence de Fabien, je n’ai pas lu le livre, par conséquent, il n’y aura plus d’allusions au travail d’adaptation. Cependant, il aura l’opportunité de vous en parler – ne serait-ce que dans le bilan de saison.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link