Game of Thrones : la miséricorde de la Mère (5.10 – fin de saison)

Game of Thrones saison 5, episode 10

Au Nord, Stannis se prépare pour attaquer Winterfell. Désespérée de retourner auprès de son fils, Cersei confesse et doit expier ses pêchés. Jaime quitte Dorne en compagnie de Myrcella. Arya passe à l’action et apprend une terrible leçon. En son absence, les proches de Daenerys doivent décider quoi faire.

Les saisons de Game of Thrones ont pour habitude de se terminer sur un épilogue avec les premières pistes lancées pour la suite. Avec tout ce qu’il restait encore à faire, il n’est pas étonnant que Mother’s Mercy s’éloigne légèrement de cette formule, ayant un certain nombre d’intrigues à boucler. L’épisode délivre bien plus que ce à quoi l’on pouvait même s’attendre, la miséricorde n’étant cependant pas vraiment présente. La misère, par contre, est au rendez-vous.

Annoncée durant une bonne partie de la saison, la bataille de Winterfell est une débâcle à laquelle on n’assiste pas. C’est un vieux procédé de la série de passer outre une confrontation, ce qui peut s’expliquer par le fait qu’il y a fort à faire à côté. Cela n’enlève en rien le léger sentiment de frustration qui en nait. Il découle du sacrifice de Shireen une chaine d’évènements qui méritait d’être plus creusée, que ce soit sur un plan psychologique ou religieux, pour donner une véritable ampleur à ce qui se passe. Le contexte permet au moins à Sansa de trouver une ouverture pour agir et d’enfin utiliser le rapprochement effectué avec Theon à bon escient.

La mort règne sur ce final de saison de Game of Thrones. Le sang coule de tous les côtés pour véhiculer la souffrance et la barbarie qui nous conduit pour certains aussi à une forme de résignation. Les scénaristes tuent les quelques lueurs d’espoir et les scènes plus touchantes à coup de tragédie. Jaime et Myrcella en sont l’exemple parfait, même s’il était aisé de prévoir la chute. Celle-ci fait suite à un échange honnête et sensible entre le père et la fille qui, finalement, incarnait les véritables retrouvailles. Les deux montraient le chemin parcouru loin l’un de l’autre, ce qui est détruit très vite.

Les quelques notes d’optimisme de l’épisode se trouvent à Meereen. Le changement de dynamique dans le cas présent est bien le seul qui a quelque chose d’excitant pour la suite, que ce soit avec Daenerys ou Tyrion. La première pourrait enfin s’éloigner de ce qu’elle fait depuis trop longtemps maintenant alors que Tyrion retrouve une position de pouvoir – là où il excelle le mieux.

Pour le reste, Mother’s Mercy mène ces personnages à affronter leurs décisions de manière généralement violente. Arya représente parfaitement l’idée avec laquelle les scénaristes jouent depuis quelque temps. Il n’y a pas de bons et de gentils et l’univers est consumé à ce niveau par la noirceur et le sang qui ne mène nulle part. Ne parvenant pas à se libérer de son passé et de la rage qui l’habite, Arya doit apprendre que ses actions ont plus de conséquences qu’elle ne l’avait imaginé. Clairement, la jeune Stark a encore une longue route devant elle.

En termes de « punition » néanmoins, celle de Cersei se veut plus immersive et douloureuse. Cette dernière doit confesser pour retrouver sa liberté, mais aussi expier ses fautes à travers une longue marche humiliante qui est, à la différence de la bataille de Winterfell, entière. Ce procédé permet bien évidemment d’être bousculé par ce qu’elle traverse et le choix de ne rien passer est certainement payant à ce niveau – et nous entraine encore plus dans sa tête.

Ce n’est pas mieux du côté du Mur où Mother’s Mercy s’achève sur une ultime scène qui s’inspire de la fin de Jules César. En tant que Lord Commander, Jon Snow aura dû prendre des décisions pénibles et compliquées, nécessaires pour le bien de tous, mais aussi complètement incomprises, menant alors à cette tragique conclusion.

Cette saison 5 de Game of Thrones aura mis en exergue les difficiles décisions devant être prises, décortiquée les méthodes pour gouverner, se sera arrêtée sur tous les sacrifices possibles, la place occupée par la dévotion et le fanatisme, pour le plus souvent terminer sur une conclusion morbide ou déprimante. Le final de la saison s’inscrit dans l’esprit d’une saison qui fut sombre sous bien des aspects et qui a entrainé ses personnages dans leurs retranchements, les confrontant à leurs actions jusqu’à la dernière minute.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link