Game of Thrones : Les guerres à venir (5.01)

Game of Thrones saison 5 (episode 1 - Cersei)

Cersei et Jaime doivent maintenant s’adapter à un monde sans Tywin. Plus que jamais, la famille Lannister occupe une position fragile à King’s Landing. Sauvé par Varys, Tyrion se retrouve temporairement sans but et sans l’envie de se battre pour quoi que ce soit. Au Mur, Jon est coincé entre deux rois.

Suite aux évènements qui ont conclu la quatrième saison de Game of Thrones, cette cinquième s’annonce sous le signe du bouleversement de pouvoir. Il y a encore de nombreuses manœuvres politiques à effectuer, mais le vent a tourné et les chutes et guerres sont inévitables.

Comme à chaque début de saison de Game of Thrones, il faut reconnecter avec les nombreux personnages qui peuplent l’univers dans le but de bien replacer chacun, de réinstaller les enjeux et/ou donner un nouvel objectif à certains. Sans surprise non plus, l’épisode – intitulé The Wars to Come – ne peut pas passer tout le monde en revue, mais fait le maximum possible même si on frôle bien logiquement la figuration pour quelques personnages (à l’image de Brienne et Podrick). Certaines transitions se révèlent assez malhabiles, mais n’affectent pas trop le rythme.

Quoi qu’il en soit, il est avant tout question de montrer que les cartes ont été quelque peu redistribuées et que certains n’ont plus un jeu fort entre les mains. Entre le départ de Tyrion et la mort de Tywin, il y a un changement de dynamique notable à King’s Landing, car plus que jamais, une brèche a été ouverte dans laquelle les ennemis des Lannister peuvent s’engouffrer. Pour mieux mettre en valeur la position occupée par Cersei (et ce qui l’attend), l’épisode s’ouvre sur un flashback, le premier que la série nous délivre depuis ses débuts. C’est notable, surtout que le show aurait pu en bénéficier plus tôt. Les scénaristes s’engouffrent là dans une direction qu’ils avaient refusé d’emprunter à ce jour et qui est plus qu’enthousiasmante — l’histoire pouvant certainement gagner à être approfondi à travers ce procédé narratif.

The Wars to Come nous annonce de multiples confrontations en tous genres, qui ne se limitent pas à de simples combats à l’épée. En se tournant vers Jon, pris entre Stannis Baratheon et Mance Rayder, les idéaux prennent le dessus et sont véhiculés par des hommes qu’on n’imagine pas changer de position. La situation au Night’s Watch a aussi été modifiée, mais la mission restant la même pour eux, il s’agit surtout de mettre un point final de manière symbolique à l’histoire de Jon avec les wildlings.

Les évènements peuvent prendre des tournants imprévus, ce que sait bien Varys et, à ce stade, les scénaristes veulent soulever une simple question : qu’est-ce qui nous attend maintenant ? Littlefinger aurait sûrement une réponse à fournir, ou du moins, il aurait une idée, mais il se garde bien de révéler à l’avance ses intentions de manière explicite ; et il faut bien avouer que cela serait moins intéressant si on savait comment il comptait déplacer les différents pions sur l’échiquier.

Sur une autre scène, pourrait-on dire, Daenerys continue son apprentissage de leader, déterminée à installer son autorité à Meereen. La résistance se fait de plus en plus ressentir, et celle-ci a le mérite de créer un sentiment de danger palpable. la jeune Targaryen ayant passé une bonne partie de la saison dernière a faire la même chose, c’est quelque chose d’étrangement bienvenu de par le fait que cela peut changer la dynamique. C’est peut-être cependant avec les dragons que l’épisode parvient finalement à mieux illustrer la position fragile qu’occupe le personnage maintenant. Il y a alors présentement une autre forme de reconquête à faire, la nécessité de rétablir un lien pour qu’elle puisse vraiment atteindre ses objectifs.

Dans un tel contexte, on peut se dire qu’elle pourrait sûrement profiter des conseils de Tyrion. Ce dernier a été mis à terre dans la saison précédente et il est tout simplement question de redonner au personnage un but, guidé par Varys. La mort de Tywin a des conséquences à tous les niveaux pour ses enfants. Cela les bouscule psychologiquement et les expose au danger. Tyrion se trouve alors sur une route inédite et un road trip s’annonce. La construction de la série fait qu’il faudra du temps pour qu’il arrive à destination et l’intérêt de son voyage dépendra de ce qu’il fait et voit au cours de celui-ci.

Game of Thrones s’offre donc une reprise qui, comme à l’accoutumée, sert à reconnecter avec les personnages pour mieux les replacer dans cet univers. Des changements inévitables ont eu lieu et d’autres sont clairement à venir, The Wars to Come nous rappelant que les choses ont commencé à changé de manière notable pour certains personnages et que cela n’est pas fini.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link