Game of Thrones : Insoumis, invaincus, intacts (5.06)

Game of Thrones : Infléchis, Insoumis, Invaincus (5.06)

Alors qu’à Braavos, Arya poursuit sa formation auprès des Faceless Men, Jamie Lannister et Bronn infiltrent les jardins de Dorne pour retrouver Myrcella. Le voyage de Jorah et Tyrion prend un détour inattendu et dangereux. Olenna Tyrell est de retour à King’s Landing dans le but de faire libérer Loras. Sansa doit se marier à Ramsay.

Comploter dans Game of Thrones est un art. Avoir un coup d’avance peut porter ses fruits, mais les meilleurs joueurs sont ceux qui pensent beaucoup plus loin – de préférence, très très loin. Mensonges, manipulation de la vérité et dépouillement identitaire sont utilisés pour survivre et contre ses ennemis.

Si Arya se trouve bien loin des manigances politiques de King’s Landing, la formation de la jeune Stark auprès des Faceless Men prend un tournant qui ne peut que lui permettre de survivre dans ce monde cruel. Pour le moment, il est surtout question de l’aider à se libérer de qui elle est, de lui faire lâcher prise sur son passé pour qu’elle puisse devenir quelqu’un d’autre. Si le personnage était absent au cours des deux précédents épisodes de Game of Thrones, c’était pour la laisser répéter encore et encore les mêmes gestes avant qu’on reconnecte avec elle à un moment où elle parvient à franchir une nouvelle étape de son apprentissage. Une sorte de mysticisme est maintenu sur les activités des Faceless Men qui permet sans aucun doute à l’histoire d’Arya de nous plonger dans une ambiance particulière qui se démarque à sa manière de tout ce qui se passe à côté.

Ce sixième épisode – intitulé Unbowed, Unbent, Unbroken (devise de la Maison Martell) – marque un premier tournant pour Cersei qui obtient une partie de ce qu’elle recherche. Le retour d’Olenna Tyrell à King’s Landing est pour autant un signe non trompeur sur le fait que, même si une bataille vient d’être gagnée, une autre se lance au même moment et la Queen Mother est seule contre ses adversaires. Littlefinger la manipule avec une aisance déconcertante, Cersei laissant trop régulièrement ses émotions prendre le dessus. Il est difficile d’imaginer le High Sparrow s’arrêter à Loras, tout ayant été fait pour nous présenter les religieux comme des fanatiques incontrôlables qui risquent de faire d’autres dégâts.

Le mensonge est aussi omniprésent que la vérité, les deux entrant en collision à King’s Landing pour le meilleur et pour le pire. Le premier reste naturellement plus utile, même si le second intervient pour faire bouger les pions sur l’échiquier. Manier les mots est donc l’arme ultime dans le cas présent, ce qui est rappelé avec Baelish, Olenna Tyrell et, sans surprise, Tyrion. Ce dernier a un incroyable instinct de survie, justifiant la place particulière qu’il occupe dans la série. S’il a commencé la saison avec Varys (qui est on ne sait où actuellement), son association avec Jorah Mormont permet surtout d’entrainer le personnage dans des péripéties plus mouvementées. Rien d’étonnant à voir le voyage pour le mener à Daenerys ne pas se dérouler comme prévu. L’ensemble fonctionne, malgré ce qui ressemble à des digressions narratives, étonnamment bien grâce à une véritable exploitation de la personnalité de Tyrion et une mise en valeur de Jorah Mormont comme cela n’avait pas été fait depuis longtemps.

Duper son ennemi en se faisant passer pour quelqu’un d’autre est donc plus ou moins la ligne conductrice des personnages au sein de cet épisode de Game of Thrones. Même Jamie et Bronn s’y attèlent pour se rapprocher de Myrcella. Le danger pour eux venait d’Ellaria Sand et des filles d’Oberyn et on peut dire que cette crise est avortée de manière expéditive. Le combat est bien mené, mais après une mise en place plutôt longue, les scénaristes coupent court pour entrainer l’histoire dans une autre direction qu’on espère plus palpitante pour tout le monde. Dorne peine à trouver sa place légitime au sein de cette saison alors que cela s’annonçait au départ intéressant.

Si le plan d’Ellaria ne prend pas la tournure qu’elle avait escomptée, les évènements à Winterfell suivent leur cours avec Sansa devant épouser Ramsay. Ce qui s’annonçait comme un moment sordide se révèle plus glauque encore que prévu. Dès que Sansa a accepté de retourner chez elle avec Littlefinger, il était clair que c’était un évènement inévitable. Elle le savait, mais Ramsay, ce psychopathe, trouve un moyen de rendre l’épreuve encore plus sinistre. Les scénaristes ont définitivement positionné le fils Bolton comme le nouveau Joffrey de la série.

Entre manigances, mensonges et moments difficiles, cet épisode de Game of Thrones fait progresser ses différentes intrigues pour mieux entrer dans la seconde partie de cette saison 5. Des plans aboutissent, des évènements annoncés ont lieu et quelques virages sont pris qui redynamisent l’histoire au bon moment.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link