Game of Thrones : Le Cadeau (5.07)

Game of Thrones : Le Cadeau (5.07)

Jon quitte le Mur et Sam se retrouve au chevet de Maester Aemon, mourant. Sansa tente d’entrer en contact avec des alliés de la famille Stark. Jorah et Tyrion sont vendus comme esclaves. Le High Sparrow poursuit sa mission à King’s Landing.

Cette saison 5 de Game of Thrones profite sans aucun doute d’une narration qui se révèle moins dispersée. Si quelques allers-retours peu gracieux ont toujours lieu, cette fournée d’épisodes déroule ces multiples intrigues avec plus de fluidité que par le passé.

On n’évite cependant pas les digressions, avec des pans du récit qui n’apportent rien à ce niveau ou juste être abordé de manière hautement superficielle. Le timing est une chose précieuse dans Game of Thrones qui fait que l’on sait que certains évènements doivent arriver à un moment précis. Le voyage sert plus ou moins à explorer les personnages et analyser le pouvoir qu’ils possèdent.

Ni Jaime, ni Bronn ne sont dans une position de force à Dorne et plus que jamais, ils sont réduits à être une distraction. Il fallait éloigner le frère de Cersei de King’s Landing pour que ce qui s’y passe soit possible, mais l’équipe créative n’a pas pour autant trouvé un moyen d’exploiter un duo prometteur et un nouvel environnement alléchant. Dorne, sa culture et ceux qui s’y trouvent ne possèdent pas assez de temps de présence pour obtenir des développements pertinents. Alors que Myrcella apparait comme une princesse égocentrique, Tyene Sand fournit le quota de nudité largement dispensable de l’épisode.

Si une chose est sûre au sein de cette saison 5 de Game of Thrones, c’est que ceux qui ont le pouvoir un jour peuvent tout perdre le lendemain et ceux qui n’avaient rien juste avant peuvent tout gagner. Les rapports de force ne cessent de changer d’un moment à l’autre, comme c’est le cas avec Sansa et Ramsay. Elle lui rappelle un moment sa véritable place sociale pour que celui-ci réduise ses espoirs à néant. Le scénario laisse d’ailleurs beaucoup de vide quant à la façon dont le fils Bolton obtient ses informations, laissant la place à la spéculation et utilisant alors cela pour renforcer la nature perverse du personnage.

Au Mur, Sam possède une force qui lui est propre, apportant à l’histoire une dimension plus émotionnelle. Le départ de Jon (sans Ghost qui a le droit tout de même à une apparition dans cet épisode) et les dernières heures de Maester Aemon profitent à Sam qui trouve dans les pires moments la possibilité de s’affirmer. Si le personnage ne peut que gagner à être remis un peu en avant, la série va devoir aussi lui fournir un objectif à atteindre – ce qu’il n’a pas eu depuis longtemps outre la protection au jour le jour de Gilly et son bébé.

The Gift s’oriente définitivement sur la construction familiale et ce que chacun est prêt à faire pour un membre de sa famille – et plus précisément lorsqu’il s’agit de son enfant. Jaime s’est rendu à Dorne pour sa fille et Bolton a offert une légitimité à son fils. Stannis a récemment exprimé ses sentiments pour Shireen, ce qui n’est pas anodin avec la demande de Melisandre au sein de cet épisode. Gagner la guerre demande de faire de nombreux sacrifices et Game of Thrones questionne alors jusqu’où la plupart des joueurs du côté de Winterfell sont prêts à aller. Endurer l’hiver n’est pas forcément le plus difficile lorsqu’il s’agit d’obtenir le pouvoir que l’on pense qui nous est dû et qui repose avant tout sur son nom de famille.

La mise en place au cours des précédents épisodes permet de donner du poids à la situation de Stannis, alors même que le show gagne du temps et place ses protagonistes pour la grosse bataille qui nous attend. La série a traditionnellement l’habitude d’en offrir une à l’épisode 9 et il est évident depuis quelque temps que c’est à Winterfell qu’elle aura lieu cette saison.

Il n’est alors pas trop surprenant que d’autres pans du récit arrivent à un tournant dès maintenant. C’est le cas pour Tyrion et Jorah Mormont ainsi que pour Cersei. Cette dernière se sera fait avoir à son propre jeu comme on pouvait s’y attendre avec les fanatiques religieux. Olenna échange avec le High Sparrow, puis Littlefinger, mettant en lumière deux personnalités bien distinctes qui ont énormément de pouvoir dans le moment présent. Le High Sparrow est entièrement dévoué à sa cause, et il se révèle être plus comploteur qu’il ne veut bien le laisser paraitre ; cela donne une autre dimension à la chute de Cersei, qui est loin d’être à la hauteur de ses adversaires.

Avec The Gift, cette saison 5 de Game of Thrones se poursuit donc autour de ses problématiques familiales et de pouvoir. Si l’épisode se révèle bien structuré, il souffre d’un problème récurrent au show, soit des intrigues qui sont plus ou moins sans intérêt alors même que l’on se prépare pour la bataille tandis que la situation ne cesse de changer à King’s Landing.

We march to victory or we march to defeat, but we go forward.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link