Game of Thrones : Dragonstone (7.01)

L’hiver est là et il n’y a pas de temps à perdre. C’est ce qu’on dû se dire David Benioff et D. B. Weiss qui ont décidé de mener Game of Thrones à sa conclusion, avec 13 épisodes répartis sur deux saisons.

Lorsque l’équipe créative suivait les livres de G.R.R. Martin, elle prenait également son temps (tout en effectuant des coupes drastiques) pour poser les bases et développer ses intrigues pour mieux mener à une conclusion explosive. La formule a évolué, ou plutôt, le rythme a été modifié le moment où la série a dépassé le matériel d’origine.

Avec moins d’épisodes qu’à l’accoutumée — cette saison 7 n’en comprend que 7 au lieu de 10 —, chaque minute compte encore plus. En choisissant cette approche, Benioff, Weiss et leur équipe s’éloignent toujours plus du rythme narratif installé dans les premières saisons.

Rien d’étonnant que, dans un tel contexte, ils ne prennent pas deux épisodes, pour réintroduire l’histoire et les personnages (même si on ne retrouve pas tout le monde). Ce season premiere intitulé Dragonstone conserve néanmoins la fonction classique d’un épisode de reprise : redéfinir la place de chaque protagoniste dans l’histoire  pour mieux établir les enjeux.

Avec la fin en vue, ces derniers sont explicites : battre la menace qui vient du froid pour quelqu’un comme Jon ; conquérir le trône de fer ou le conserver pour d’autres. Sans surprise, ce premier épisode est un enchainement de scènes pour mieux nous signifier où chacun se trouve. On nous remett dans l’ambiance tout en étant explicite sur le fait que ce qui a été annoncé il y a bien longtemps va se produire.

Game of Thrones prend régulièrement la forme d’une partie d’échecs. Et si les Reines — Cersei et Daenerys — se préparent pour leur affrontement, les pions qui se déplacent autour pourraient bien modifier la partie. C’est sans doute là que l’attention se tourne le plus. Là et vers le Nord où Jon endosse ses responsabilités de roi pour préparer ceux qui le soutiennent à faire face aux White Walkers ou au Mur où Bran arrive.

Dans Game of Thrones, il y a toujours le sentiment que plus d’une partie d’échecs se joue, comme s’il y avait plusieurs plateaux de jeux, mais qu’ils étaient tous connectés les uns avec les autres. Certains mouvements sont loin d’étonner, et ressemblent même à des raccourcis scénaristiques. Euron Greyjoy a rebâti sa flotte à la vitesse de l’éclair pour mieux remplir son rôle dans la guerre qui s’annonce.

Sur le trône, Cersei compte bien y rester, mais elle commence son règne dans une position de faiblesse que nous signifie son frère et, elle ignore une partie du danger qu’elle court. D’Arya qui poursuit sa vengeance (et rencontre Ed Sheeran au passage) à Sam à la Citadelle qui recherche des informations pour aider Jon, en passant par Sandor Clegane en rédemption en compagnie de Brotherhood Without Borders, cette saison 7 de Game of Thrones commence en alliant les ambitions de ses personnages à ses enjeux massifs.

Comme nous le dit Daenerys à la fin (« Shall We Begin? »), cet épisode de Game of Thrones a pour vocation de reposer le contexte avant que les choses sérieuses ne commencent vraiment. On reprend ses marques après une absence prolongée de la série sur le petit écran. On retrouve les personnages, on nous rappelle d’où vient le véritable danger, on garde les yeux rivés sur les objectifs individuels des protagonistes qui trouvent leur place dans ceux plus épiques de la série. Nous y voilà, prêts à partir à conquérir le Royaume et à affronter les White Walkers !

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link