Game of Thrones : Winterfell (8.01)

Cette critique de Game of Thrones contient de légers spoilers ! Lisez à vos risques et périls.

Ressortez les gants, le bonnet et la parka, c’est l’hiver dans Game of Thrones. Un hiver qui annonce l’arrivée du Night King et de son armée dans les 7 Royaumes, prêt à tout détruire. Grâce à Jon Snow, les vivants se préparent pour les affronter, avec Daenerys qui débarque en Reine, avec son armée et ses deux dragons.

Comme une reprise classique de Game of Thrones — mais qui n’en est pas une totalement, vu qu’il s’agit de l’ultime saison —, cet épisode passe en revue les personnages pour mieux nous indiquer où ils se trouvent et dans quelle direction ils s’orientent. Sansa est posée comme la femme la plus intelligente de Winterfell, celle qui ne croit aucunement que Cersei va les rejoindre dans leur combat et qui refuse d’accueillir à bras ouverts Daenerys.

Cela est répété à plusieurs reprises : pour être Reine dans le Nord, Dany se doit de gagner la confiance du peuple. Elle ne peut pas à proprement parler les libérer, et disons-le, elle ne semble pas vouloir se consacrer à cette tâche. Comme elle nous l’a démontré par le passé, Daenerys est convaincue que le titre de Reine lui revient de droit, mais tout le monde n’est pas prêt à mettre le genou à terre comme Jon Snow.

Le problème de lignage avec Jon Snow sera exposé dans la dernière partie de l’épisode, après que celui-ci a passé du temps à nous rappeler les bonnes valeurs morales de Jon, et les liens qui l’unissent au Nord, à Sansa, Arya et également à Sam. Jon n’en a que cure de qui est sur le trône et préfère qu’on se concentre sur le combat à venir. Il est le seul qui occupe cette position, en vérité.

Non pas que les saisons précédentes nous ont donné le sentiment que cela jouait tant que cela sur qui se trouvait sur le trône (demandez à Cersei). Cependant, ceux qui entourent Jon peuvent y accorder de l’importance pour faire basculer les rapports de force. L’équipe créative veut donc que l’on ne perde pas cette notion de vue, même si on peut toujours reprocher que Bran, qui voit tant, dise si peu. Personne n’est plus frustrant que ce dernier, bien qu’il soit aussi le seul à signifier qu’il n’y a pas de temps à perdre. Cela n’empêchera personne d’aller se faire une petite balade à dos de dragons.

L’équipe créative est donc en mode exposition mais ce dernier est composé de parallèles avec le début de la série, ou plus précisément le premier épisode en termes d’imagerie. Entre l’arrivée de Daenerys et Jon à Winterfell nous renvoyant à celle de Robert ou la fin avec Jaime faisant face à Bran, 7 saisons se sont écoulées, mais le jeu reste finalement le même — qu’importe la menace.

On replace les principaux personnages sur l’échiquier, certains de manière plus visible que d’autres. Les figures les moins prévisibles entourent en vérité Cersei, que ce soit Euron Greyjoy, déterminé à obtenir une Reine, mais qui n’est certainement pas l’homme le plus fiable du royaume à Bronn qui se voit confier une mission d’assassinat. Et, après tout, Cersei en personne, survivante prête à tout.

Pour aller en tout cas de l’avant au plus vite, cet épisode de Game of Thrones multiplie les retrouvailles tout en cherchant à tirer sur la corde émotionnelle avec un succès limité. De Jon à Arya, à Arya, Clegane et Gendry en passant par Sansa et Tyrion, les réactions sont diverses mais majoritairement contenues. En vérité, il faut compter sur Sam pour une vague émotionnelle plus poignante, tandis que les quelques secondes de face à face entre Jaime et Bran font leur effet.

Cette saison 8 de Game of Thrones reprend ainsi avec un épisode qui replace les personnages et multiplient le retrouvailles et références au passé. Cela accentue ainsi le sentiment que cette reprise contient bien les ingrédients classique d’un retour de la série, mais que c’est aussi le dernier et que cela s’annonce chargé en émotions pour les figures majeures de la série. Entre un trône où personne n’est d’accord sur qui devrait s’asseoir dessus, une armée de White Walkers en marche et des dragons qui n’aiment pas le froid, nous sommes de retour à Winterfell et dans les 7 Royaumes pour les dernières heures de la série.

Tags : Game of Thrones moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link