Game of Thrones – Walk of Punishment (3.03)

Game of Thrones - Walk of Punishment (3.03)

Catelyn et Robb Stark assistent aux funérailles de Lord Hoster Tully. Tyrion se voit attitrer à un nouveau poste au conseil par son père. Le Night Watch retourne à la demeure de Craster et Daenerys négocie l’achat des esclaves-soldats.

Game of Thrones n’en finit jamais de présenter de nouveaux joueurs et nous voici donc à faire connaissance avec des membres de la famille de Catelyn, présent pour l’enterrement de son père. Son frère Edmure n’est pas introduit sous un jour très glorieux, ce qui permet temporairement à Robb de s’affirmer pour montrer qu’il n’est pas le Roi du Nord pour rien. Cependant, c’est avant tout l’oncle de Catelyn, Brynden « Blackfish » Tully, qui fait impression, malgré le peu de temps imparti.

Il faut dire que, quoi qu’il arrive, Game of Thrones ne prend que très rarement le temps de s’arrêter longtemps auprès d’un des personnages, ayant trop à faire. Dans ce registre alors, il est presque étonnant d’assister d’une certaine manière aux échanges entre Tyrion et Bronn – et Podrick. Cela apporte une dose humoristique bienvenue à l’épisode, de même que cela illustre parfaitement à quel point Tyrion est tout l’opposé de son père. En tout cas, la simple présence de Tyrion dans une pièce rend une scène naturellement plus intéressante. Du coup, que ce soit le face à face avec sa famille au Conseil (les chaises étant tout un symbole) ou son nouveau rôle de trésorier, c’est un véritable plaisir de le voir échanger avec les autres. Qui plus est, le voilà à occuper un nouveau poste qui est loin d’être inintéressant.

Quoi qu’il arrive, Tyrion s’adapte et on pourrait presque en dire de même de Jaime – du moins, c’est ce qu’il doit faire, si ce n’est qu’il n’est pas aussi doué que son frère. Il se dirige contre son gré vers Harrenhal, tentant autant d’assurer la survie de Brienne que la sienne. Locke et ses hommes sont donc là pour ne pas oublier une vérité sur le danger qui rôde maintenant dans le royaume, résultat d’une guerre qui ne mène à ce stade nulle part. Un titre ne peut perpétuellement protéger, cela a même l’effet inverse et Jamie va devoir revoir certaines de ses positions. Du moins, il n’en ressort pas indemne.

Les personnages de Game of Thrones doivent donc s’adapter et cela ne se fait pas forcément sans sacrifice ou douleur. Pour le moment, de l’autre côté du Mur, Jon observe plus qu’il n’agit, en se montrant toujours aussi inexpressif. Il n’est pas encore mis à l’épreuve, à la différence de Sam dont le retour chez Craster en compagnie du Night Watch se révèle particulièrement tendu, et la naissance du bébé de Gilly amplifie les sentiments conflictuels de Sam. Les deux hommes vont devoir montrer véritablement qui ils sont dans les épisodes à venir.

A un certain niveau, c’est plus ou moins ce qui résume Walk of Punishment, avec des personnages qui sont confrontés au monde qui les entoure, doivent se préparer et devront par la suite s’illustrer (ou non). Dû à sa position, Khaleesi doit prendre une décision plus drastique, cependant on peut se demander si elle va réellement perdre quelque chose à l’arrivée. Après tout, elle est la Mère des Dragons et ces derniers, aussi petits soient-ils, restent dangereux et obéissent à elle avant tout.

C’est en tout cas elle qui dirige les hommes et qui a le pouvoir, et il en est de même de Melisandre avec Stannis Baratheon qui est totalement sous sa coupe au point de ne pas supporter de la voir partir. Il n’y a rien d’autre à tirer de leurs échanges, il s’agit comme avec d’autres de nous signifier quelle direction elle a décidé d’emprunter.

Elle fait partie de ceux qui sont, au moins, maitres de leur destin – comme Daenerys –, ce qui n’est pas franchement le cas de Theon dont la fuite parait artificielle. On aurait pu arriver à un résultat similaire avec une mise en scène fort différente, surtout quand il s’agit au final d’illustrer un point que l’on retrouve aussi du côté de Brienne. Arya reste elle aussi sur la route à ce stade, si ce n’est qu’elle laisse derrière elle un de ses compagnons de route. Il n’empêche, comme d’autres au sein de cet épisode, elle se dirige dans une direction bien précise et on ne peut alors que la regarder prendre ce chemin pour voir où cela va nous mener.

Après deux épisodes qui ont été là pour reconnecter avec les personnages, Walk of Punishment fournit des directions et objectifs plus explicites à la plupart d’entre eux – même les plus passifs comme Jon. Au final, Les Lannister restent en tout cas au cœur des meilleurs moments, grâce à des dialogues qui se révèlent particulièrement efficaces.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link