Game of Thrones – Breaker of Chains (4.03)

Game of Thrones - Breaker of Chains (4.03)

Alors que Joffrey vient de perdre la vie, Tyrion est accusé de son meurtre et Sansa disparait. Sam considère que Gilly n’est pas en sécurité auprès de la Night’s Watch. Daenerys arrive à Meereen.

Breaker of Chains reprend là où le précédent épisode s’était terminé : sur la mort de Joffrey. Il s’agit très vite de porter l’attention sur Sansa qui, à l’aide de Dontos, va en profiter pour fuir. Après plus d’une occasion manquée, la fille Stark peut enfin se libérer de l’emprise des Lannister. Les scénaristes David Benioff, D.B. Weiss et le réalisateur Alex Graves optent pour une orchestration théâtrale et ce sentiment ne touchera d’ailleurs pas que Sansa au sein de cet épisode. En tout cas, son arrivée sur le bateau repose là-dessus, et si elle se retrouve auprès d’une des figures les plus puissantes de la série, nous ne savons pas du tout ce qu’il lui réserve et surtout, ce que sont ses plans.

Maintenant que Joffrey est mort, les personnages de Game of Thrones réfléchissent à la façon dont ils peuvent profiter de la situation. Avant tout, pour le moment, les alliances se maintiennent, chacun ayant besoin de l’autre pour conserver son pouvoir. Pour l’instant est sûrement ce qui compte, car il est difficile d’imaginer que le statu quo se maintienne indéfiniment. Pour autant, il semble que l’on va poursuivre dans la même direction, si ce n’est en retournant un peu en arrière. Margaery devrait donc avoir un troisième mari, tandis que le prince Oberyn vient tout de même changer quelque peu la dynamique des alliances en trouvant une place dans la nouvelle. Du coup, la mort de Joffrey parait avant tout avoir, un court laps de temps, arrêté les rouages de la mécanique du pouvoir. Ils se remettent très vite en route.

L’affaiblissement des Lannister passe principalement par Cersei qui est convaincue que Tyrion a tué Joffrey. Elle est clairement aveuglée par la mort de son fils et refuse de faire preuve d’un peu de bon sens. Personne mieux que Tyrion explique pourquoi il est innocent :

I would like to think if I were arranging a royal assassination, I’d plan it in such a way that I wouldn’t be standing there gawking like a fool when the king died.

Dans sa prison, au moins, Tyrion sait rester digne et même apporter une véritable touche d’émotions avec Podrick. Tywin garde de son côté le cap. Ce dernier attire majestueusement Tommen dans sa sphère, prêt à placer le successeur sur le trône. Il s’attèle à orchestrer la suite comme il se doit. Par contre, les scénaristes nous entrainent avec Cersei et Jaime dans une direction légèrement perturbante, comme si nous avions besoin d’un rappel de leur relation malsaine et qu’il fallait amplifier cela. A quoi cela sert-il ? On peut bien se le demander.

Ailleurs, les personnages continuent leur chemin. C’est le cas pour Arya et The Hound avec l’arrêt chez le fermier. Celui-ci est là pour fournir un énième rappel à la jeune Stark que le monde dans lequel elle vit est injuste et de ce qu’elle doit accepter de faire pour survivre.

A Dragonstone, Stannis nous rappelle sa position. Bien isolé des évènements, il faut bien dire qu’il est pour le moment sans grand pouvoir et ses talents de leader ne sont pas très convaincants. Si le précédent épisode servait à replacer Melisandre et ses croyances, celui-ci remet Davos dans le jeu. On peut espérer que ce dernier puisse véritablement amorcer quelque chose.

Auprès de Jon, nous avons le droit tout de même à une montée des enjeux, les wildings attaquant pour pousser la Night’s Watch a faire une erreur. Jon Snow s’impose doucement comme un véritable leader (toujours sans Ghost, mais où est-il ?), poussant à agir ou non pour mieux contrer ses adversaires. On retrouve Gilly et son bébé que Sam décide d’éloigner. Si on ne peut pas dire qu’il l’emmène à un endroit particulièrement sûr, d’un autre côté, peut-être que cela va lui sauver la vie, car une attaque au Mur est inévitable à ce stade.

Enfin, l’épisode s’est ouvert avec Sansa avec un sens de la mise en scène poussée. Il se termine d’une façon similaire auprès de Daenerys. Son arrivée à Meereen se veut très orchestrée, de la manière dont elle réussit enfin à faire son discours au lancer de barils. Sans conteste, cela fait impression.

En définitive, la mort de Joffrey ébranle les Lannister, mais comme c’est souvent le cas suite à de tels évènements, les jeux de pouvoirs se poursuivent. Les joueurs s’adaptent simplement à la nouvelle situation. L’équilibre devrait se modifier, mais cela risque de se faire progressivement.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link