Game of Thrones : nouveaux leaders (First of His Name – 4.05)

Sans Stark dans Game of Thrones - First of His Name (4.05)

Tommen Baratheon est sacré roi et sa famille arrange son mariage. Baelish et Sansa arrivent chez Lady Lysa où un autre mariage prendra place. Daenerys apprend que Joffrey est mort, mais les nouvelles de Ser Jorah la poussent à repenser ses plans futurs. Jon et son petit groupe s’apprêtent à attaquer les mutins installés chez Craster.

Dans le monde impitoyable de Game of Thrones, il est sans conteste nécessaire d’avoir des hommes ou des femmes pour mener. First of His Name s’articule alors autour de ces leaders, tous plus différents les uns que les autres.

Il s’avère par moment fort difficile de savoir exactement qui commande à King’s Landing, peut-être car bien des évènements sont manipulés en coulisse par Littlefinger. En attendant, personne plus que Tywin pense gouverner en installant Tommen sur le trône sans réaliser que les Tyrell ont déjà étendu leur pouvoir. Ce n’est pas tant qu’il leur fait confiance, mais c’est plus le rapport de dépendance qui joue en sa défaveur. La mort de Joffrey a affaibli les Lannister et Cersei est déterminée à démontrer que l’avenir de la famille se trouve entre ses mains. Pour autant, on ne peut pas dire qu’elle prenne d’excellentes décisions, que ce soit avec Margaery à qui elle facilite la vie ou encore avec Tyrion, toujours convaincue de sa culpabilité. Petit à petit, les Lannister s’approchent d’une chute inexorable, mais ils ne semblent pas vraiment le remarquer.

Tommen pourrait faire un bon roi, mais comme il l’est bien montré, il y a quelqu’un derrière et c’est ce qui rend les scènes de l’épisode bien plus vivantes. Chacun tire sur les ficelles pour agencer les évènements, faciliter sa prise de contrôle. Personne ne le fait mieux que Lord Petyr Baelish qui arrive en compagnie de Sansa chez Lady Lysa Arryn. La sœur de Catelyn n’a pas changé depuis la dernière fois qu’on l’a vue ; elle est toujours aussi instable, ce qui insuffle une énergie différente et enthousiasmante. Sa dévotion pour Petyr est à l’égale de la folie qui semble la consumer, et il n’y a que lui qui saurait vraiment utiliser cela à son avantage. On pourrait craindre que cela finisse par se retourner contre lui, mais avec Baelish, il a sûrement pensé à tout. Cette pauvre Sansa, de son côté, doit se demander si un jour ou l’autre, elle s’en sortira. Elle quitte une famille dangereuse pour se retrouver auprès d’une tante qui l’est tout autant et a exactement les mêmes plans que les autres pour elle. Son destin est une véritable tragédie, la seule chose qu’elle a pour elle est d’être proche de Baelish – en espérant que cela joue en sa faveur à un moment ou un autre.

De l’autre côté de la Narrow Sea, Daenerys réalise enfin que mener les hommes n’est pas suffisant et qu’être une reine implique plus que de la conquête. Si son objectif premier était de reconquérir Westeros, il est temps pour elle de prendre les responsabilités qui vont avec le rôle de leader. Elle aura mis du temps à arriver à cette conclusion qui est plus que nécessaire pour qu’elle puisse véritablement être perçue comme une digne héritière du trône. Jusque-là, au vu de sa position géographique, en vérité, elle n’est jamais apparue comme une potentielle menace pour le trône ou comme quelqu’un qui pourrait vraiment rétablir la gloire ancienne de sa famille. Enfin, Daenerys s’engage sur une route qui révèlera quelle reine sommeille en elle. On entre alors dans une nouvelle phase pour le personnage, ce qui devenait urgent pour qu’elle reste réellement pertinente.

Bien entendu, il s’agit de rapports de pouvoir à des niveaux élevés. Cependant, Game of Thrones ne délivre pas que ce genre de dynamique, et même auprès de personnages aux ambitions plus modestes se retrouve aussi cette notion de leader. C’est en tout cas ce que devient Brienne pour Podrick alors que ce dernier a perdu son ancien patron. Elle doit alors apprendre ce que cela implique. Si elle est au départ plus déterminée à se débarrasser de lui qu’autre chose, ce duo qui se présentait pour faire de l’humour se transforme réellement sous nos yeux et une véritable sensibilité ressort de leur échange final. Il y a encore du chemin à parcourir, mais ils peuvent être utile l’un à l’autre.

Le pouvoir qu’exerce The Hound sur Arya est de nature plus violente, ce dernier étant là pour véritablement lui montrer qu’elle doit évoluer dans ses techniques de combats. The Hound se pose comme un étrange mentor pour la fille Stark à l’avenir particulièrement flou. Tout cela est tout de même plutôt routinier, le personnage n’ayant pas vraiment progressé dans cette première partie de saison.

Quoi qu’il en soit, la violence est principalement présente dans cet épisode auprès de Jon, qui dirige un petit groupe d’hommes pour tuer les mutins. C’est aussi ce que doit utiliser Bran pour survivre, montrant alors une autre forme de pouvoir. Chacun emploie les armes qu’il a en sa possession pour survivre et assurer la protection des siens. Ainsi, la mutinerie aura surtout servi à placer Jon comme un leader en devenir. Il n’est pas un suiveur, mais un meneur, et ce rôle lui sied plutôt bien.

Game of Thrones arrive à sa mi-saison avec un épisode marqué par le couronnement du roi. Le pouvoir est alors au cœur de First of His Name qui nous montre ses multiples formes qui collent avec la façon dont chacun utilise les armes qu’ils possèdent pour mener à bien sa tâche. La saison semble trouver ici une sorte de nouveau souffle, avec la plupart de ses personnages ayant des objectifs bien précis à atteindre.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link