Que vaut Ghost Wars, la nouvelle série du créateur de Continuum ? (désormais sur Netflix) - Critictoo Séries TV

Que vaut Ghost Wars, la nouvelle série du créateur de Continuum ? (désormais sur Netflix)

2 Mar 2018 à 12:00

Avec Continuum, Simon Barry avait su donner le jour à une série de science-fiction qui était non seulement ambitieuse et bien écrite, mais qui avait également des thématiques fortes et des concepts qui tenaient la route.

Naturellement, le voir revenir à la tête d’une nouvelle série — sur SyFy cette fois — avait de quoi intriguer. Malgré cela, le pilote de Ghost Wars a rapidement refroidi avec sa production à la qualité discutable, son casting inconsistant et ses concepts poussivement introduits dans un récit légèrement brouillon. Cela dit, Simon Barry a gagné le droit qu’on lui donne le bénéfice du doute.

Y avait-il vraiment quelque chose à sauver dans cette histoire de fantômes qui ne sont pas vraiment en guerre ? Après une saison, il est difficile de répondre positivement.

Tout débuta donc avec un tremblement de terre qui isola une petite ville d’Alaska dont les habitants deviennent rapidement les victimes d’illusions qui seraient provoquées par des fantômes aux intentions douteuses et violentes. Seul Roman Mercer (Avan Jogia), le paria local, a la capacité de les voir, mais cela ne signifie pas qu’il sait ce qu’ils veulent.

Au point de départ, Ghost Wars donne un peu l’impression d’être le genre de séries dont l’auteur a trouvé le titre cool et s’est dit qu’il allait développer quelque chose à partir de cela. Du moins, c’est ce qui expliquerait pourquoi il n’y a pas réellement de guerre, mais plus une progressive prise d’otages de la ville par les fantômes.

La série tâtonne autour de son principal problème, son histoire qui est difficile à cerner. Avec des changements de points de vue à pratiquement tous les épisodes, on nous offre la chronique d’une ville et de ses habitants qui doivent gérer une crise dont ils peinent à percevoir l’ampleur réelle, et ce, jusqu’à la fin.

Les scénaristes de Ghost Wars paraissent être plus intéressés par l’idée de creuser immédiatement des éléments précis de l’intrigue au lieu d’établir solidement celle-ci. Après six épisodes, certains détails ont été explorés en longueur, mais c’est tout juste si une vision globale de ce dont il est question commence à émerger. Il faut vraiment attendre les derniers épisodes, une fois que la plupart des digressions ont été mises de côté, pour voir où toute cette intrigue devait mener. Nous avons ainsi eu une histoire d’exorcisme, une autre autour d’expériences scientifiques qui tournent mal, une autre sur un homme qui fait son deuil en retrouvant le meurtrier de sa fille et ainsi de suite. On veut nous proposer un faux récit chorale pour tenter de donner de la consistance à une saison qui n’en a finalement pas tant que ça.

Les personnages ne sont pas non plus aidés par l’approche. Seul Roman est présent dans tous les épisodes, même s’il est parfois réduit à ne faire que de brèves apparitions. D’ailleurs, il semble souvent n’être là que par accident.

Après une demi-saison, les principaux protagonistes commencent à s’affirmer, mais cela tient surtout au fait que les acteurs parviennent à sortir leur épingle du jeu malgré un scénario qui ne les aide pas. Heureusement que la réalisation s’est améliorée dès le second épisode, même si les choix esthétiques qui ont été faits au départ desservent le show, car ils ne laissent vraiment pas de place aux erreurs. Et des erreurs, il y en a régulièrement.

Concrètement, Ghost Wars donne l’impression de prendre très doucement forme, comme si cela allait aboutir sur quelque chose de solide — ce qui ne se produira jamais réellement. De plus, il est difficile de s’investir dans le show quand celui-ci ne donne pas assez de raisons de le faire. Tout n’est certainement pas à jeter, il y a quelques idées intéressantes, mais l’ensemble est peu captivant et le résultat final est relativement anecdotique.


Déjà publié en novembre 2017, cet article est aujourd’hui remis en avant à l’occasion de la mise en ligne de la saison 1 de Ghost Wars sur Netflix ce 2 mars 2018.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link