Gilmore Girls – Bon Voyage (7.22/series finale)
Rory trouve un travail en tant que reporter politique, mais doit quitter Stars Hollow dans les trois jours qui viennent. Cela apparait être rapide pour ses grands parents. De même, la ville, qui avait organisé une représentation pour refaire vivre la remise de diplôme de Rory doit alors annuler. Luke met tout en œuvre pour organiser une surprise avant le départ de la jeune fille…

C’est la fin. Après 7 ans de bons et loyaux services, les filles Gilmore tirent leur révérence. Bien que personne ne savait véritablement si oui ou non la série allait être annulée, tout ou presque dans l’épisode va à l’encontre de cette idée. Pratiquement tout le monde aura sa part du gâteau, le tout centré autour de Stars Hollow. La seule manquant quelque peu à l’appel reste Paris, dont l’avenir avait été tracé l’épisode précédent, mais que l’on aurait aimé revoir juste une dernière fois.
David Rosenthal, show runner pendant toute cette dernière saison, boucle la série surtout avec émotions. Du dernier diner de famille à la scène avec Lane pour finir avec la ville tout entière, c’est autant un au revoir de la ville à Rory qu’à ses téléspectateurs.
C’est là que la jeune fille à grandi, que le spectateur l’a vu grandir et a vécu toutes ses aventures. Il s’agit alors de faire ses adieux autant à la famille Gilmore qu’à Stars Hollow.
Sur 7 ans, la série aura tourné principalement autour de la relation mère/fille Lorelai/Rory, autour desquelles se sont installés les grands-parents, Luke et son café, Kirk, Lane, Miss Patty et tous les autres…

Tout ceci aura évolué au cours du temps, dans le bon et dans le mauvais sens, pour le meilleur et pour le pire.
Après des années de relation complexe, Lorelai annonce à sa mère qu’elle continuera à venir chez elle le vendredi soir. Si la relation entre les deux femmes n’est en loin plus calme ou plus harmonieuse, c’est une jolie façon de conclure son évolution. Le dialogue est fin, et ne trahis en rien la personnalité de l’une ou de l’autre.
Lorelai apprend de la part de Sookie que Luke est responsable de la petite fête surprise et va le voir pour le remercier. Le couple s’embrasse et se remet finalement ensemble. Ce qui devenait de plus en plus évident est alors réalisé, et l’on peut s’imaginer qu’ils couleront des jours heureux.
Rory et Lane passent une petite soirée entre elles, parlant un peu du passé et de ce qu’elles sont, deux sœurs l’une pour l’autre.
Le reste de la ville fera ses adieux à Rory, à leur façon, mais bien présent dans l’épisode. Ils incarnaient l’esprit de Stars Hollow et ont, pendant 7 ans, été présents dans sa vie.
Il s’agit donc d’un épisode triste et émouvant qui met un terme à une série basé surtout sur les relations humaines.
Si on peut toujours imaginer que le final aurait pu être meilleur si l’équipe l’avait su, ou si Amy Sherman Palladino était revenu pour l’occasion, le tout finit la série comme il se doit, comme on aurait pu l’imaginer. Pas de déception, un effet de nostalgie et il faut dire adieu à tout le monde.

Gilmore Girls représentait l’une des séries familiales les mieux ficelées du petit écran, où les relations humaines ne se voulaient ni idylliques, ni superficielles, pourtant évoluant surtout dans une petite ville fictive hors du commun.
La série aura évolué positivement, jusqu’à sa saison 3, qui se bat avec la saison 5 pour savoir laquelle est la meilleure, puis aura diminué dans sa qualité, la créatrice s’étant quelque peu perdue en route au cours de la saison 6. David Rosenthal recollera quelque peu les morceaux en saison 7, tentant de relever le niveau, n’atteignant pas le niveau de qualité nécessaire, mais permettant au personnage une jolie évolution dans un univers un peu moins bavard, un peu moins survolté, mais peut être plus raisonnable, et un peu plus sentimental.

La série s’achève sur un plan semblable à celui de la fin du pilot. Comme pour boucler la boucle.

avatarUn article de .
CaroleC
1 commentaire