gg.jpg
Fini les fêtes, c’est reparti pour les cours. Les Gilmore Girls sont revenus sur le chemin du succès pour nous livrer un des meilleurs épisodes de la saison. La clé de la réussite ? La présence des grands parents, le retour de Paris, et Sookie. Oui, Gilmore Girls n’est pas Gilmore quand ses personnages secondaires sont sous-exploités. Et en revoir tant dans un même épisode, cela ne pouvait être que bon. D’accord, l’incroyable Emily Gilmore ne fait que de la figuration, mais la fin de l’épisode inaugure de grandes scènes pour l’actrice.
Mais revenons à nos moutons, c’est-à-dire l’histoire de l’épisode.

Cette semaine nous avons l’honneur et la chance de bénéficier de multiple story-line :

Rory se retrouve embringué dans le plan de Paris qui constitue à faire moult activités pour l’avenir. Un planning plus que chargé en perspective. Paris a eu donc la bonne idée de le séparer en deux : Rory va faire une partie des activités et elle, l’autre.
Paris, son ton froid, cassant et autoritaire, sa démarche. Des scènes de rires assurés et un sens de la répartie à faire crever de jalousie n’importe qui.
En parallèle, Rory se réconcilie avec Lucy, qui est d’ailleurs séparée de Marty. Mais c’est secondaire.

Luke au tribunal pour la garde de sa fille permet de combler les trous avec sagesse et de nous révéler la belle lettre que Lorelai a écrite pour l’aider. Cela tient la route, et on est du côté de Luke de toute façon, et il gagne ! Go, Luke, Go !

Sookie et Jackson : they’re back… with a baby.
Melissa McCarthy est enceinte et les scénaristes exploitent le filon. Cette fois-ci, tout le monde sait que Sookie est enceinte avant Sookie elle-même. L’actrice est pleine de vie et passe de l’énervement, à la bonne humeur puis aux pleurs avec une facilité déconcertante. Elle pourrait presque envier la mine dépressive que Lauren Graham sait nous livrer en appuyant juste sur le bouton de la télécommande.

– Oui, car Lorelai a aussi droit à son aventure, et de retour chez elle après avoir gardé les enfants de Sookie, elle s’attendait a voir sa nouvelle télévision que Christopher devait accrocher au mur, et elle l’a trouve, mais elle trouve aussi Chris dans la cuisine avec le brouillon de la belle lettre écrite pour le dossier de Luke.
Chris et sa vile nature ressort et éclate au grand jour : ce dernier croyait qu’après des années d’une longue et belle amitié, malgré l’échec amoureux, Lorelai ne serait plus lié à Luke. Elle ne lui parle pratiquement plus et ne va plus dans son Diner (elle doit faire des économies). Mais le gars Chris ne comprend et ne peut gérer le fait que Lorelai soit encore amoureuse de Luke selon ses dires. Et dans son éternelle lâcheté, il se barre au lieu de régler le problème.

– La fin est une pure ouverture à conséquences multiples : alors que Rory assiste au cours de son grand père, ce dernier fait une crise cardiaque.
Procédé rarement utilisé dans Gilmore Girls, mais qui fait clairement son effet, surtout quand il s’agit d’un grand père aimant en train de lâcher prise devant sa propre petite-fille. Rien à dire.
Ça faisait longtemps que l’envie de me jeter sur l’épisode suivant était venue. Elle est de retour, et j’espère pour le reste de la saison.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire