Glee – Dynamic Duets (4.07)

23 Nov 2012 à 19:12

Le triangle amoureux entre Marley, Jake et Ryder tourne au vinaigre, pendant que Blaine a une rencontre avec les Warblers.

Diffusé le soir de Thanksgiving, cet épisode semble avoir été conçu dans l’idée que, de toute façon, tous les Américains seraient en train de regarder Charlie Brown sur la chaîne concurrente. C’est donc du 100% Ohio cette semaine dans Glee, mais il s’y passe de bien drôle de choses. Et par drôles, j’entends complètement WTF.

Commençons par le commencement. Glee n’a jamais rencontré une mode qu’elle ne pouvait pas exploiter et quoi de plus branché en ce moment que les super héros ? Nos chers étudiants de McKinley sont ainsi affublés de capes, costumes et autres collants moulants. Les scénaristes semblent s’amuser avec le concept enchaînant les références (comme les clins d’oeil aux droits d’auteurs), les jingles, etc. Tout cela est fait avec une bonne dose de seconds degrés.

Le seul souci est que l’on ne nous donne jamais le pourquoi de la chose. Pourquoi cette obsession soudaine du Glee club pour les super héros ? Il nous aurait sûrement été plus facile d’entrer dans le « délire » si on nous avait donné un semblant d’explication plutôt que de nous balancer cela comme un fait établi. En conséquence, la blague nous passe par-dessus.

La logique est décidément absente de l’épisode puisque Blaine envisage de retourner à la Dalton Academy. D’accord, le jeune homme est perdu depuis sa rupture avec Kurt, mais j’aimerais croire que le personnage a assez évolué pour qu’on ait dépassé ce genre de dilemmes. J’imagine qu’il fallait bien une excuse pour monter un nouveau numéro impromptu des Warblers (avec Sebastian, qui trouve le bon moment pour refaire son apparition, tiens tiens).

Mais, le gros morceau de l’épisode concerne encore une fois le carré Marley/Jake/Ryder/Kitty. Cette dernière continue de monter la tête à Marley au sujet de son poids. Notons que l’on peut voir l’os de ses hanches à travers sa combinaison en lycra (et la caméra rajoute des kilos) ! Bref, il n’y a bien que cette cruche de Marley pour ne pas voir le jeu transparent de son ennemie jurée, ou meilleure amie, cela dépend des scènes.

C’est idiot, d’autant plus que Glee sait aborder des sujets de société lorsqu’elle s’en donne les moyens, comme ici avec la dyslexie. Ce n’est peut-être pas subtil, mais l’émotion est présente et cela permet à Finn de s’imposer en tant que professeur. Maintenant, si Cory Monteith pouvait rendre sa garde-robe à Matthew Morrison, ce serait tout aussi bien.

En conclusion, voilà un épisode de Glee que l’on s’empressera vite d’oublier. Le numéro final est plutôt bon et entraînant, mais cela ne suffit pas à rattraper un ensemble extrêmement faible scénaristiquement parlant.

NDLR : Merci à Martin d’avoir couvert l’épisode de la semaine, Thomas revient la semaine prochaine.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link