Glee – I Am Unicorn (3.02)

29 Sep 2011 à 17:29

L’arrivée de Shelby au sein du lycée va en perturber plus d’un au sein de la chorale. L’ancienne coach des Vocal Adrenaline n’est pas seulement la mère biologique de Rachel, c’est aussi la mère adoptive de l’enfant de Quinn et Puck… Pendant que Sue continue sa campagne électorale, Will relance la production  de la comédie musicale annuelle.

Cet épisode marque le retour d’Idina Menzel, dans le rôle de Shelby,  pour lancer une nouvelle storyline autour d’une potentielle (et sans doute vaine) concurrence avec les New Directions, mais surtout pour reparler des dégâts occasionnés lors de son premier passage en saison 1. Le personnage amène donc avec elle son lot d’intrigues bien définies – à défaut d’être tout à fait rationnelles. Si la volonté de suivre de loin sa fille biologique s’envoler vers sa destinée de star est bien sentie, celle d’inclure Puck et Quinn dans la vie de sa (et leur) fille laisse un peu dubitatif.

Alors que notre ancien délinquant à crête semble prêt à relever le défi de devenir adulte, l’ex-cheerleader manque encore clairement de profondeur. Son changement radical en fin d’épisode est trop mal amené et ses objectifs trop affirmés  pour être crédibles. Les séquences de manipulation avec Sue (un grand morceau de dialogue pas vu depuis longtemps), puis de confrontation avec Will (là aussi très bien écrite), montrent bien la fragilité du personnage, rendant surprenant le retournement de situation final. Quinn – pourtant sauvée par Dianna Agron – reste bel et bien le personnage le plus faible de la série depuis plus d’un an.

Il  y a quand même du positif dans cet épisode, à commencer par l’ouverture qui est un grand moment signé Brittany : un délire de licornes, de poneys et de barbe à papa haut en couleur. De même, quel bonheur de retrouver le Coach Beiste sortant des insanités hilarantes à propos de la masculinité de Kurt. Sous couvert de prôner l’esprit d’ouverture, l’entraîneuse déballe un paquet de clichés tordants montrant que Glee sait toujours sortir les griffes. Ce second degré, qu’il soit à propos de licornes ou de masculinité, tourne bel et bien autour de Kurt. Être ouvertement gay est une chose, assumer sa féminité exacerbée en est une autre. L’épisode se révèle intéressant sur ce sujet, en passant par différentes étapes, pour finir sur une très belle scène de dialogue entre le père et le fils.

Enfin, musicalement, Glee a décidé d’amorcer un virage radical en cette troisième année. Les 2 épisodes de ce début de saison ont débuté leur premier tour de chant passé les 10 premières minutes, avec un total de 3 chansons cette semaine – un record. De plus, la totalité des chansons présentées ici était tirée de comédies musicales. Un choix certes audacieux (des morceaux très orchestraux demandant beaucoup d’aptitudes vocales), mais qui limite beaucoup l’intérêt « pop » du show. Un interlude plus FM aurait peut-être été appréciable.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link