Glee - Naked (4.12) - Critictoo Séries TV

Glee – Naked (4.12)

2 Fév 2013 à 16:00

Glee - Naked  (4.12)

Le Glee Club étant de retour dans la  compétition, il faut maintenant trouver des fonds pour payer le bus qui emmènera la chorale aux Regionals. Tina a alors l’idée de déshabiller les garçons pour faire un calendrier. De son côté, Rachel se voit proposer une offre à double tranchant.

Après l’épisode très moyen de la semaine dernière, Glee revient un peu plus en forme. Naked, comme son titre l’indique, va nous parler (un peu) de nudité. Mais comme c’est pour la bonne cause, et que c’est toute proportion gardée, allons-y gaiement. L’idée plutôt fun de mettre les garçons torse nu pour réaliser un calendrier se révèle bien tenue et l’ambiance de l’épisode est joyeuse. Ça fait du bien.

Forcément dès que l’on touche à la censure, Glee fait apparaître sa mère la morale : Sue. La coach, malgré des scènes très furtives et secondaires, n’avait pas été aussi drôle depuis longtemps et la partie de ping-pong qui se met en place avec Finn possède quelques lignes de dialogues rafraîchissantes. L’épisode entier baigne dans un esprit fun et décomplexé et Sam, qui peut être très énervant, est ici plutôt marrant, entre séances d’entraînement étranges,  obsession de soi et désespoir.

Toutefois, Naked ne tourne pas qu’autour de McKinley et s’en va rôder également à New York. Rachel se voit donc proposer un rôle dramatique dans un film étudiant. Problème : son personnage est topless dans une scène. Ces séquences New-yorkaises, et notamment sur la chanson « Torn », arrivent à montrer la parcours effectué par Rachel depuis ses débuts au Glee Club, entre la première de classe aux cheveux plissés et l’étudiante de Nyada, plus femme, plus sexy et plus déterminée. La réalisation sur la reprise de Natalie Imbruglia est d’ailleurs réussie, et si ce n’est certes pas très subtil, les changements physiques du personnage sont bien mis en valeur et le jeu avec les miroirs est intéressant. La dernière séquence, bien qu’un peu n’importe quoi, est même assez rigolote avec des techniciens eux aussi topless. Le bémol viendrait plutôt de l’apparition anecdotique de Santana et Quinn, ne servant pas à grand-chose si ce n’est émettre la possibilité de voir la bomba latina  arriver dans la grosse pomme prochainement. Là non plus pas très subtil comme stratagème.

Reste quand même un épisode léger et enlevé, où tout ne fonctionne pas (toute la partie Marley/Jake est dégoulinante de bons sentiments) mais qui possède assez d’énergie et d’humour pour redonner un peu de fraîcheur à l’ensemble. Après une succession de fausses notes depuis le début de la saison, il serait dommage de ne pas saluer – pas trop non plus – l’amélioration ponctuelle du show. En espérant que le retour dans la dynamique compétition ne fasse pas retourner Glee dans les travers qu’on lui connaît. A suivre.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link