Glee – Puppet Master/Previously Unaired Christmas (5.07 & 5.08)

6 Déc 2013 à 17:51

Glee - Puppet Master/Previously Unaired Christmas (5.07 & 5.08)

À l’approche des Nationals, Blaine se voit accusé de vouloir imposer ses choix au reste du Glee Club. Au même moment, un phénomène étrange se produit dans un coin de la salle de répétition. Quant au « Christmas Special » de cette saison,  retour l’année dernière pour un prétendu épisode censuré…

Comme prévu,  les limites de la chronologie voulue par Glee cette saison apparaissent au grand jour pour ce dyptique. Cherchant à produire des épisodes un peu marquants pour célébrer Thanksgiving la semaine dernière puis Noël cette semaine avant de partir en pause, la série paraît à nouveau déconnectée de son espace/temps. Sur huit épisodes vus pour le moment, seulement trois (les 04-05-06) ont réellement fait avancer l’histoire, les Beatles Special ayant seulement donné du corps aux personnages, pas aux arcs narratifs. Puppet Master, malgré son côté un peu exceptionnel, n’est donc pas un Thanksgiving special et les scénaristes ont dû faire preuve d’imagination (bien vue cependant) pour recaler leur spécial Noël.

En résulte donc des livraisons assez inoffensives, pour ne pas dire vaines, mais pas inintéressantes pour autant. Si Puppet Master reste assez faible en termes de narration, sa réalisation est l’une des plus brillantes vues récemment dans Glee. Le clip de Janet Jackson revisité ou les passages avec les Muppets sont tous superbes, et la côte de sympathie de ces peluches (assez méconnues chez nous) ne fait qu’augmenter au fur et à mesure de l’épisode ;  malgré sa franche irritabilité en tant que chanson,  le point d’orgue final de « The fox » ne pouvait bel et bien passer que reprise par/avec des marionnettes. L’hommage est cependant plus pertinent (et agréable à l’oreille) avec la reprise de Queen, qui fait sans doute référence à la géniale vidéo de Bohemian Rapshody faite par les vrais Muppets (Kermit et consorts) il y a quelques années et disponible sur Youtube – précipitez-vous.

Le reste de l’épisode se contente de donner du grain à moudre pour tous les haters de Blaine,  à qui l’on donne clairement les clés de la maison ici. Jane Lynch vient comme à son habitude sauver les meubles, même si sa séquence avec Will, bien que très belle, reste un peu trop premier degré, comme si les moments « classiques », de type Fred Astaire donc, ne pouvaient pas être passés à la moulinette de Glee, quand la série fait feu de tout bois concernant le reste…

C’est alors que – SURPRISE – Previously Unaired Christmas vient redorer le blason du traditionnel épisode de fin d’année. Si la pirouette pour le recontextualiser est voyante, on peut (encore) compter sur Jane Lynch, ici moitié elle-même,  moitié Sue, pour faire passer agréablement la pilule. À la ramasse en termes de déconstruction du mythe de Noël depuis trois saisons (le dernier intéressant était en saison 2), celui-ci, malgré une évidente propension à se laisser aller dans la mièvrerie et un prosélytisme sans bornes,  offre des contrepoints d’anthologie, avec tous ces passages à New York, et quelques-uns à Lima. Kurt, Rachel et Santana, devenus bel et bien adultes, se laissent alors aller à une orgie, au sens presque littéral, d’alcool, de sexe et de débauche. Voir Lady Hummel crapahuter sur un Père Noël strip-teaseur n’a pas de prix. Bien que faciles et prévisibles, les apparitions de Santana en elfe ou Mère Noël et les réactions des enfants – et des papas – font partie des moments « magie de Noël » de cet épisode. Les chansons cependant, notamment celle en voix chipmunk, sont assez faiblardes, par rapport aux séquences de perversions proposées.

Voici donc deux épisodes spéciaux qui, comme d’habitude chez Glee, ne sont prétexte qu’a des exercices de style, plus ou moins réussis selon les saisons. Cette année est un plutôt bon cru, malgré les défauts récurrents de la série, (rédemption finale, bons sentiments un peu partout,…), avec une mise en scène inspirée pour le premier, et une liberté de ton pas vue depuis longtemps pour le second. La série prend maintenant la pause pour plusieurs mois, avant d’attaquer – enfin! – les Nationals, et un peu plus tard, l’événement de toute série arrivant dans sa cinquième saison, le 100ème épisode. Rendez-vous en février.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link