Glee – The First Time (3.05)

10 Nov 2011 à 20:34

La première de « West Side Story » approche à grands pas, et Artie demande à Blaine et Rachel de vivre encore plus leurs personnages en s’éveillant à la sexualité. Blaine va faire une rencontre qui va le remettre en question.

Voici un épisode qui délivre parfaitement ce qu’on attend de lui. Pas un grand épisode, mais plaisant de bout en bout, assez fin (qualité trop rare chez Glee), touchant et au propos pertinent. Servi par des acteurs plutôt en forme, que demander de plus ?

The First Time s’intéresse donc (attention suspense…) aux premières fois sexuelles, et notamment celle de trois protagonistes : Rachel, Kurt et Blaine, à priori les derniers élèves de la série à ne pas être passés à l’acte. Si la virginité des deux premiers est tout à fait logique, celle du dernier apparaît plus étrange étant donné le caractère plus dévergondé de l’ancien Warbler. Mais passons, sa storyline se chargera de l’expliquer de manière assez bien vue, grâce à une des grandes qualités de l’épisode, dont le scénario a été concentré au maximum sur ce sujet. Absence totale de Sue, une réplique pour Will, la seule adulte à être « autorisée » ici est le Coach Beiste, elle aussi encore vierge. Son histoire est décrite avec une belle justesse, comme toujours décuplée par le talent de Dot Marie Jones, capable d’être tour à tour outrancière (« J’adore souder ») et gracieuse à en pleurer. La scène dans les vestiaires est simplement magnifique.

L’épisode regorge de scènes de ce type, très courtes, mais attendrissantes. Le speech d’Artie avant le lever de rideau ou encore le dialogue de fin entre Kurt et Blaine évitent parfaitement le pathos et les lourdeurs. Seul le couple star, Rachel et Finn, sans être non plus too much, s’en sort moins bien. On espère qu’avoir fait l’amour décoincera quelque peu la diva pour la suite.

Parlons également de la musique, puisque est arrivé le moment tant attendu de la représentation de « West Side Story ». On peut noter le très beau travail sur « America », tant au niveau des costumes, des décors que du jeu d’acteur. Vu comme ça, la pièce n’apparaît plus du tout comme amateur, et pourrait aisément sortir du cadre lycéen. Le reste de la playlist est également de niveau, entre les autres morceaux de la comédie musicale et le « Uptown Girl » des Warblers (on a vraiment l’air de bien s’amuser à La Dalton Academy, et les profs de français sont canons…).

Glee rehausse le niveau de la semaine dernière donc, en – comme toujours, à croire qu’ils n’ont pas compris la leçon –  resserrant ses intrigues. L’épisode clôt aussi un premier arc narratif, en nous montrant enfin la pièce comme une espèce de longue introduction à la saison qui arrive. S’être débarrassé de cet élément va maintenant pouvoir faire place aux vrais sujets qui nous intéressent , soit la concurrence entre les 2 chorales de Mc Kinley, l’avenir des seniors, et la campagne électorale de Sue et Burt. En avant la musique.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires