Glee – The Quarterback (5.03)

11 Oct 2013 à 18:23

Glee - The quaterback (5.03)

Trois semaines après l’enterrement de Finn, les membres du Glee Club, anciens et nouveaux, se retrouvent à McKinley pour un mémorial organisé par Will. Sont invités à chanter ceux qui le souhaitent, et chacun fait son deuil comme il peut.

Voici un épisode difficile à chroniquer. Nourri par l’évènement tragique que l’on sait, c’est comme si Glee s’était arrêtée cette semaine pour permettre aux acteurs (et créateurs on imagine) de rendre leur hommage à Cory Monteith (celui de Critictoo est ici). Pas de développements narratifs donc, pas d’entraînement pour une compétition, juste un enchaînement de séquences pour que chacun dise au revoir au fameux quaterback de McKinley High. Et s’il y a bien une chose que les américains savent faire, ce sont les tributes

L’émotion est palpable. Dans chaque voix qui chante, dans chaque cadre mis en scène par Brad Falchuk – malgré l’absence totale de Finn, qui aurait pourquoi pas pu réapparaître dans des flashbacks. Mais l’équipe en a visiblement décidé autrement. On pourra aussi s’interroger sur les raisons de ne pas évoquer les causes du décès de Finn. On suppose qu’aucune explication n’aurait pu donner plus de force aux propos qui traversent l’épisode. Malgré la présence de la quasi-totalité du cast originel, l’absence de Quinn laisse une douteuse impression de vide au vu du passé des deux personnages. Les fans de gossip iront chercher ailleurs qu’ici les potentielles raisons de cette non-participation.

The Quarterback reste donc un enchaînement relativement basique de séquences permettant à chaque individu d’avoir « son » moment avec Finn. Les plus émouvantes resteront sans aucun doute possible la scène familiale, où Rosy Rosemont, Mike O’ Malley et Chris Colfer brillent à la fois dans leurs propres répliques mais comme partie d’une réelle famille ayant perdu un de leurs membres. Ni trop pathos, ni trop cynique, l’écriture et l’interprétation sont à ce moment ce qu’on a vu de mieux dans Glee depuis…depuis bien trop longtemps. Puis les dernières minutes évidemment, où il est difficile de ne pas voir Lea Michele plus que Rachel Berry parler de « sa » personne. L’épilogue enfin renvoie Will à ce qu’il a toujours été pour ces adolescents, soit le phare, le rocher ou tout autre symbole un peu mièvre, qui permet à Matthew Morrisson d’avoir une scène rien qu’à lui dans lequel il peut également s’exprimer, et cela fait plaisir à voir. C’est par la même occasion l’opportunité de revoir Emma, complètement mise de côté depuis plusieurs mois maintenant. Peut-être que ce deuil, qui devrait transparaître pendant un moment nous permettra de l’entrevoir un peu plus.

Heureusement, The Quarterback ne se contente pas d’aligner les séquences lacrymales et introduit régulièrement des points de respiration et des touches d’humour bienvenues. Sue, drôle même dans un moment tragique comme celui-ci, ou encore le dialogue entre Puck et Coach Beiste sont des petits moments attendrissants sauvant l’épisode de la déprime totale. Une bonne chose.

Les chansons se mettent évidemment au diapason de cette ambiance funeste. Mais pourquoi diable faut-il absolument être en guitare acoustique et/ou piano pour exprimer proprement (selon Glee) le deuil ? Gros point noir de l’épisode, la playlist aurait pu (du ?) balayer cette tendance naturelle à jouer minimaliste et faire des balades trop propres et sages. A l’opposé, l’ouverture « Seasons of Love » équilibre parfaitement entre l’émotion qui va accompagner l’épisode entier et l’ambition chorale de la série. Des morceaux de Katy Perry ou de Maroon 5 auraient évidemment fait tâche aujourd’hui, mais il y avait beaucoup plus de liberté à prendre pour rendre un hommage plus joyeux à Finn.

C’était donc un épisode nécessaire, pour les acteurs/auteurs/personnages mais aussi pour les fans qui avaient vu Finn Hudson traverser cette série pendant quatre ans. Un tribute episode en bonne et due forme, sans doute trop sage, mais probablement prisonnier d’une charge trop importante de choses à dire et de personnages à faire parler pour dire « au revoir » à leur copain, frère, élève ou petit ami. Finn risque de manquer à Glee et au Glee Club, mais pas de doute sur le fait qu’il sera présent tout au long (au moins) de cette saison à venir.

Les critiques de Glee vont prendre une forme légèrement différente désormais, pour être traitées par blocs narratifs de 3 ou 4 épisodes à la fois et ainsi tendre vers une analyse plus pertinente des épisodes. Ceux-ci seront alors décortiqués comme un tout et non plus comme des morceaux séparés par une semaine d’intervalle. Glee revient le 07 Novembre, on se retrouve donc fin novembre pour ce premier article sous cette forme.
Tags : Glee Brad Falchuk Jayma Mays moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link