Go On – Pilot (1.01)

avatarun article de :
publié le :
10 sept 2012 à 19:10
votre opinion :
5 commentaires

Go On Episode 1

Ryan est journaliste sportif et aimerait bien reprendre son travail à la radio, mais son patron veut qu’il suive une thérapie de groupe, car, malgré ce qu’il prétend, il n’a pas surmonté la tragédie qui l’a récemment frappé. C’est donc à reculons qu’il rejoint un groupe qu’il tentera de quitter le plus rapidement possible.

Nouvelle série NBC, Go On place une nouvelle fois Matthew Perry à la tête d’une comédie. Cette fois, il est Ryan, un journaliste sportif qui vient de perdre sa femme et qui s’est persuadé que la meilleure chose à faire pour lui est de reprendre sa vie là où il l’a laissé. Bien entendu, à la fin de ce pilote, il réalise qu’il serait bénéfique pour lui d’affronter réellement la perte qu’il a subie.

publicite

Ce premier épisode est donc là pour mettre Ryan sur la bonne voie, celle qui permettra à la série d’avoir un concept simple. Dans chaque épisode, nous allons suivre le groupe de thérapie et tout le monde pourra se soigner. Enfin, pour certains, cela prendra certainement du temps, tout particulièrement pour Ryan.

En tout cas, la thématique principale n’est pas la plus indiquée quand il s’agit de faire rire, mais à première vue, il n’est pas question de pousser les spectateurs à s’esclaffer abondamment d’un bout à l’autre. Ça ne veut pas dire qu’il n’y a pas de potentiel au niveau de l’humour, étant donné que quand il ne cabotine pas trop, Ryan se révèle assez léger et fait quelques bonnes blagues, tandis que ses nouveaux camarades d’infortunes montrent également qu’ils peuvent être intéressants à ce niveau quand ils ne sont pas poussés vers l’autoparodie.

Ce pilote n’est donc pas dénué d’intérêt, bien au contraire, car l’ambiance est bonne et le casting fonctionne assez bien. De plus, l’univers peut facilement s’étendre avec l’arrivée de nouveaux membres dans le groupe qui pourraient régulièrement apporter une nouvelle dynamique comique. D’un autre côté, le sujet encourage au pathos et il va falloir que les scénaristes se restreignent un peu pour éviter de céder à certaines facilités.

Concrètement Go On délivre le genre de pilote qui peut laisser perplexe, car même s’il y a de quoi tenir sur la durée et probablement réussir à devenir pertinente, la série part d’un point relativement fragile et les possibilités de ratages ne sont pas négligeables. Elle montre en tout cas assez de potentiel pour donner envie d’en voir un peu plus, tout particulièrement si on apprécie Matthew Perry.

Critique déjà publiée le 9 aout 2012.

Laissez un commentaire

©2006-2014 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress.
89 queries. 0, 806 seconds.