Goliath : Une rencontre entre géants à ne pas manquer

Goliath Saison 1

La télévision a changé et semblait ne plus trop vouloir de certains de ses grands scénaristes et David E. Kelley était visiblement un d’entre eux. Ses séries n’avaient plus la côte, pourrait-on dire simplement. Son style n’était plus adapté à ce qui était recherché. Il a dû évoluer et le voilà qui revient à ses premiers amours sur Amazon.

Il n’est donc plus vraiment question de faire la même chose qu’avant, car être sur une plateforme de streaming encourage à faire des séries différemment. Sa nouvelle Goliath embrasse alors les contraintes et avantages qui vont avec et s’impose comme étant une belle réussite dans ce registre.

L’histoire n’a rien de bien original au point de départ. Nous suivons Billy Bob Thornton dans la peau de Billy McBride, un avocat alcoolique qui accepte de s’occuper d’une affaire qui le place contre la firme qu’il a aidé à créer. À la tête de celle-ci, son ancien associé Donald Cooperman (William Hurt) compte profiter du fait que Billy réapparait sur son radar pour l’anéantir une fois pour toutes.

C’est donc une affaire personnelle, mais c’est avant toute chose un thriller judiciaire aux relents de films noirs avec Thornton qui se retrouve pris dans une conspiration qui menace de l’aspirer totalement.

Goliath navigue en quelque sorte dans des eaux plus familières à John Grisham et Michael Connelly qu’à David E. Kelley. Ce dernier a toujours préféré l’excentricité à la sobriété. Cela se ressent d’ailleurs ici dans l’écriture de ses personnages – ce qui sied particulièrement bien à Nina Arianda dans la peau de Patty Solis-Papagian, l’associée par défaut de Billy McBride.

Le scénario porte donc bien l’empreinte de son auteur et c’est un plaisir de le retrouver quand il est question de loi à la télévision. Peu on réussit à maitriser l’art d’utiliser le système judiciaire dans une série qui privilégie les personnages au procès.

Dans ce sens, Goliath pourrait presque décevoir quand le verdict arrive, car la chute est finalement prévisible. Néanmoins, ce n’est pas réellement la fin qui compte ici, mais le parcours de Billy et de ceux qui croisent son chemin.

Composée de 8 épisodes proposant donc une intrigue complète, cette saison est à la fois une quête de vérité qu’un parcours du combattant pour Billy. L’avocat doit se reprendre en main et tout est fait pour l’en empêcher.

David E. Kelley embrasse d’ailleurs pleinement les prérequis d’une bonne série à découvrir en binge watching, terminant chaque épisode sur une scène-choc, entre twist sortant de nulle part et révélations en tous genres. La construction de Goliath la rend addictive au possible et l’écriture captive au moins autant que le travail du casting.

À ce niveau, l’opposition entre Billy Bob Thornton et William Hurt est exemplaire, surtout que les deux acteurs partagent au final moins d’une poignée de scène ensemble. Tous le deux sont parfaitement entourés – on ne voit pas assez Maria Bello, mais Olivia Thirlby, Molly Parker et Nina Arianda sont des avocates différentes et impeccables –, ce qui permet à l’histoire de ne pas tomber dans le piège de l’affrontement machiste. Les égos sont gonflés à bloc et cela aide à transformer ce combat binaire en une véritable partie de poker.

Goliath tient donc en haleine grâce à son histoire ingénieusement construite et ses dialogues impeccablement délivrés. C’est en tout cas un retour en très grande forme dans le genre de la série judiciaire pour David E. Kelley, de l’excellente télévision comme on peut en attendre de sa part et la définition de ce qu’est le prestige drama aujourd’hui. C’est intelligent, divertissant et esthétiquement abouti. Le seul reproche à formuler est peut-être que cela se termine finalement trop rapidement.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link