Gossip Girl : Réchauffé sans saveur (Saison 6)

Gossip Girl : Réchauffé sans saveur (Saison 6)

Alors que Chuck et Blair se promettent de se retrouver après avoir atteint leur but respectif, Nate, toujours à la tête du Spectator, choisit de partir en guerre contre Gossip Girl. Dan, aidé par Georgina, finit d’écrire son nouveau roman incendiaire. De retour à New York, Serena semble s’être volatilisée obligeant le groupe à se lancer à sa recherche…

Après 6 années de bons – mais aussi de très mauvais – services, The CW décide qu’il est grand temps de mettre un point final aux aventures de Gossip Girl. Pour ce faire, la chaine se propose de clôturer la saga new-yorkaise avec une courte saison de 10 épisodes, lui permettant ainsi de faire ses adieux dignement. Dernier souffle d’une série sur le déclin, la cinquième saison s’était terminée sur un grand chambardement pour tous les personnages essayant de faire monter les enjeux.

Des alliances pour le moins singulières se sont donc formées durant les mois d’été. Tout d’abord, le couple Blair-Chuck est à nouveau d’actualité, mais ils décident d’un commun accord de mettre leur relation de côté, le temps pour chacun d’atteindre un objectif bien précis. Blair veut réussir sa succession dans l’entreprise maternelle et Chuck veut récupérer son empire et détruire son père par la même occasion. Ça sent le vu et revu, mais toute la saison va tourner autour de cette « promesse » et, comme rien ne semble fonctionner comme prévu pour les amoureux, c’est un long ennui qui attend le téléspectateur.

Pour ce qui est de Lily, elle décide d’annuler son mariage avec Rufus et reprend un nouveau départ avec le ressuscité de la famille Bass. La belle blonde apparait à peine agacée que Bart ait simulé sa mort et n’a aucun mal à définitivement quitter le père Humphrey, supposé être l’Amour de sa vie. Ce dernier, qui était l’unique protagoniste masculin constant dans toute cette série, a l’air d’avoir perdu quelques neurones dans son divorce et s’acoquine avec Ivy. L’éternelle jeune femme, qui semble avoir plus de vie que les chats, n’est toujours pas ce qu’elle parait être – si, si je vous le dis – et travaille dans l’ombre à faire tomber Lily.

Dan, quant à lui, s’associe avec Georgina – seul personnage qui parvient encore à me faire sourire – pour écrire son Inside 2 plus vrai et retors que jamais. Le Lonely Boy portera de multiples casquettes tout au long de cette saison, mais sans jamais retrouver l’esprit sympathique qui le caractérisait au tout début. Son « ami » Nate, toujours à la tête du Spectator, décide pour sa part de s’engager plus que jamais dans la traque de Gossip Girl. Mais l’abonné aux histoires insipides ne tarde pas à baisser son pantalon pour Sage, une adolescente tête à claques, mi-S et mi-B. Et pour finir, nous avons Serena, délaissée par ses amis et sa famille, qui s’est enfuie du monde effroyable de l’Upper East Side pour se cacher dans les bras d’un nouvel amant. Mentant sur son identité et espérant vivre loin de son passé – tellement facile à l’heure d’internet – elle continue d’évoluer dans sa réalité alternative où absolument rien n’est de sa faute.

Cette sixième saison sent donc à plusieurs reprises le réchauffé. Avec les personnages tout d’abord, car, malgré le nombre d’années écoulées, ils n’ont pas changé et, plus affligeant encore, semblent n’avoir rien appris de leurs erreurs passées. Avec les situations ensuite : la guerre entre S et B, la haine entre Bass père et fils, les complots sans fin d’Ivy, le ressentiment de Dan, etc.

Ce qui aurait dès lors pu être emballé avec un gros ruban en un film de deux heures, se voit s’étirer à outrance. Gossip Girl inflige donc aux téléspectateurs de nombreuses storylines indigestes, des twists absurdes et finis même dans le grotesque lorsqu’il s’agit de Bart Bass – la palme revenant à une certaine scène sur un toit d’immeuble. Néanmoins, la série réussit à clôturer ses intrigues principales avec notamment la découverte de l’identité de Gossip Girl (cf critique du series finale) et remplit le minimum syndical pour les adieux qui, à l’image de cette saison catastrophique, auraient dû avoir lieu depuis longtemps.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link