Alors que Blair est entre les mains de Russell Thorpe, Serena, Dan et Vanessa sont à la recherche de Charlie. Pendant ce temps, Georgina fait son retour dans l’Upper East Side.

Après une année inégale, Gossip Girl se termine sur un épisode dans la bonne moyenne de la saison.

Le point central de l’épisode est bien sûr la relation BlairChuck qui arrive (encore une fois) à sa conclusion. Le sauvetage de la jeune fille est rapidement expédié et c’est tant mieux. Cette mini-prise d’otage ne servait qu’à rapprocher Chuck et Blair une dernière fois, pour qu’ils réalisent qu’ils doivent se laisser partir. Le passage impromptu par la bar mitzvah peut sembler étrange, mais il s’inscrit dans cette lignée d’adieux. Le couple emblématique partage des moments de bonheur qu’ils savent éphémères. Le discours est toujours le même : leur histoire d’amour est épique, mais c’est pour cela qu’ils ne peuvent être ensemble. Leur dernière scène est néanmoins extrêmement touchante, et une des mieux écrites de la saison, avec Ed Westwick et Leighton Meester au top de leur forme. Ils apportent le quota émotion nécessaire à tout bon final.

À côté de ça, la poursuite avec Charlie à Constance Billard s’épuise assez rapidement, et on a l’impression que tout le monde tourne en rond. Pour réveiller tout cela, Georgina (Michelle Trachtenberg) revient et essaie tant bien que mal de se raccrocher à ce qu’il se passe. Dire que c’est forcé serait un euphémisme, mais cela sert peut-être de porte d’entrée à la brune pour revenir dans une capacité plus importante la saison prochaine, ce qui pourrait s’avérer très bénéfique à la série. D’autant plus si elle s’associe à Charlie (ou Ivy, pour les intimes) pour former un duo de garces du tonnerre.

De façon générale, donc, le rythme de ce season finale est un peu trop lent. L’action arrive à sa conclusion naturelle et tout reste prévisible. On apprécie néanmoins les petites touches de continuité, et on sent qu’un vrai travail d’évolution a été fait sur les protagonistes cette année. Il y a Chuck, mais aussi Serena, qui s’excusent enfin d’avoir mené Nate et Dan en bateau. Mieux vaut tard que jamais.

Comme toujours dans les season finales de Gossip Girl, il faut attendre la fin pour être réellement scotché. Ainsi, le fast forward habituel s’opère et on retrouve tout ce beau monde prêt à partir en vacances. Au rayon des mises en place pour la saison prochaine, il y a bien entendu le mariage princier de Blair et Louis, dont la date est annoncée pour novembre. À ce stade, la vraie surprise serait qu’ils finissent par se marier. Mine de rien, Gossip Girl continue de mûrir, lentement mais sûrement.

Autre histoire à suivre, Vanessa donne le livre de Dan à publier. Jessica Szhor sort par la petite porte, sans grandes réconciliations larmoyantes, et c’est tout aussi bien. Maintenant, si Nate pouvait ne pas revenir de ses vacances avec Chuck, on serait débarrassé de tous les personnages superflus.

La carrière de Serena prend, elle aussi, une tournure inattendue dans le domaine de l’écriture… de scripts ! Espérons que ce nouveau projet professionnel californien permettra à la jeune fille d’enfin « se trouver », chose qu’elle cherche à faire depuis… euh… Mais les grands projets de S, ou plus probablement de B, vont être perturbés par une grossesse imprévue. C’est un cliffhanger de taille, qui vient compléter un ensemble, somme toute enthousiasmant, de révélations et intrigues pour la prochaine saison.

En conclusion, The Wrong Goodbye conclut la saison 4 de Gossip Girl de façon sympathique et accrocheuse, bien qu’un peu fade par moments. Les graines sont efficacement plantées pour l’année prochaine, le potentiel est là, mais il faudra attendre septembre pour savoir si les scénaristes sauront l’exploiter de leur mieux.

avatarUn article de .
1 commentaire