Gotham : drogue meurtrière (Viper – 1.05)

21 Oct 2014 à 14:40

Gotham saison 1, episode 5

Une nouvelle drogue du nom de Viper arrive sur le marché, causant l’euphorie et la mort parmi ses consommateurs. Gordon et Bullock tentent de trouver son fabricant alors qu’Oswald Cobblepot cherche à se rapprocher de Maroni. Fish Mooney poursuit son plan contre Falcone.

Les scénaristes de Gotham ont beaucoup à faire, entre les affaires à la semaine et les développements sur la durée, pour donner corps à un environnement tangible et fascinant. Jim Gordon étant notre point d’entrée dans cet univers, il parait plus que pertinent de solidifier ses activités professionnelles et dans ce domaine, Viper est un pas dans la bonne direction.

Avec une nouvelle drogue aux effets meurtriers sur le marché, notre duo de flics se lance à la recherche du distributeur/fabricant pour le stopper. Malgré le fait que les scénaristes ont encore du mal à se dépatouiller de la conduite de Bullock et du ton toujours sérieux de Gordon, leur collaboration devient de plus en plus crédible, aidant les deux personnages à trouver leur marque dans cet univers.

Qui plus est, cet épisode délivre une investigation qui permet une plongée plus intéressante dans Gotham. Bien que son déroulement soit classique, à ce stade, il parait pertinent de se reposer sur des ressorts bien huilés pour bâtir de meilleures fondations pour la suite. Les scénaristes passent beaucoup de temps à connecter les enquêtes à la semaine aux enjeux plus importants, et cela les entraine dans des directions parfois douteuses.

Dans le cas présent, la place de Wayne Enterprises crée un attrait indéniable, en même temps que cela donne des motivations explicites à Bruce Wayne. Si ce n’est pas abordé avec beaucoup de finesse – on n’évite pas les dialogues explicatifs pour s’assurer que tout le monde sache de quoi il retourne –, l’enquête menée par le jeune milliardaire prend un tournant notable. Outre le fait qu’il se révèle plus que compétent pour enquêter (en accord avec le fait que Batman est excellent dans ce domaine), l’épisode permet d’aborder les blessures du personnage d’une nouvelle manière. L’orchestration est malhabile, mais les retombées sont alléchantes et offre enfin une direction intéressante à Bruce pour légitimer sa place dans la série.

On ne peut en dire autant de Selina Kyle qui fait une apparition éclair au sein de cet épisode de Gotham et plus que dispensable. Si elle doit rester, il est important que l’équipe créative lui donne quelque chose de pertinent à faire. Il y a suffisamment de malfrats pour qu’elle puisse, à l’image d’Oswald, travailler pour l’un d’eux.

Après tout, les scénaristes semblent souvent plus intéressés par l’univers mafieux que par les forces de l’ordre (bien que tout aussi corrompu). Ils ont placé des enjeux explicites, avec le pingouin décidé à monter les échelons (tant bien que mal), et surtout Fish Mooney et Maroni déterminés à faire tomber Don Falcone. Ils emploient des méthodes différentes, mais aucun des deux ne parvient étrangement à s’imposer comme la menace qu’il devrait être. Peut-être, car on passe moins de temps en sa compagnie, Falcone apparait comme le plus fascinant du lot, grâce à un calme et une sobriété qui fait de lui une figure plus imposante. « L’arme secrète » de Fish, aka Liza, est tout simplement inintéressante, alors que Maroni, pourtant plein de potentiel, souffre presque de son association avec Oswald. Si une certaine tension ressort entre eux, on sait aussi que Cobblepot ne craint pas grand-chose, et sans pour autant décrédibiliser cette partie, cela diminue quelque peu l’impact des scènes en question.

Les scénaristes de Gotham continuent de jongler avec beaucoup trop d’éléments, sans parvenir à trouver un équilibre et délivrant trop de mauvais dialogues. Néanmoins, ce cinquième épisode élève le niveau pour la partie policière. Les imperfections narratives sont toujours là, mais cela laisse entrevoir un avenir plus prometteur pour le travail au jour le jour de Gordon et Bullock.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires