Grey’s Anatomy – Heart-Shaped Box (8.08)

La mère de George O’Malley, Louise, est de passage au Seattle Grace pour se faire opérer. Cristina continue de travailler sur sa liste d’opérations de rêves, tandis qu’Avery évite Mark après avoir réalisé que Lexie a encore des sentiments pour ce dernier. Henry passe la journée à l’hôpital pour observer le quotidien de son épouse.

Avec Heart-Shaped Box, Grey’s Anatomy se frotte aux miracles du quotidien, à l’amour et surtout au temps qui passe. C’est assurément ce dernier aspect qui va dominer l’épisode avec la mère de George O’Malley, Louise, à l’hôpital pour une opération.

C’est donc un regard sur le passé et sur les changements qui ont suivi que la série propose. Sans pour autant mettre trop Louise en avant, celle-ci nous ramène vers les vieux épisodes en compagnie de Callie, Meredith, Cristina et Alex. Ils ont tous une histoire avec George et comme le dit Karev en conclusion, y penser le rend triste alors il préfère ne pas le faire. De même, il signale une évolution qu’il est difficile d’ignorer. S’y coller maintenant, alors que la série ronronne tranquillement, délivrant toujours de bons épisodes, mais manquant quand même un peu de la passion des débuts, est assurément une excellente décision. Ce joli constat sur tout ce qui a pu se passer et où se trouvent les personnages méritaient bien d’être fait et la mise en scène est soigné et intelligente. Qu’il s’agisse des réactions de Louise, de la scène avec Kepner qui ne sait pas qui est George, du trio principal autour de la table avec Alex qui pointe l’évidence du doigt, la nostalgie se fait sentir, mais avec la dose parfaite pour assurément ne pas regretter, juste mettre en exergue que les choses ont naturellement changé.

L’opération de Louise sera aussi l’opportunité pour la série de mener finalement à sa fin le conflit entre Meredith et Bailey dans un joli parallèle entre les rapports entretenus par George et sa mère et celui des deux chirurgiennes – où il est tout simplement question de voir celui qu’on aime prendre des décisions qui peuvent détruire, car ils ont pris leur envol et sont devenus les adultes concernés et impliqués qu’ils étaient destinés à être.

Si la petite touche de nostalgie n’était pas suffisante, Heart-Shaped Box se confronte dans le même épisode à l’imagination et la créativité. Richard, toujours au sommet, influe sur Cristina et Avery pour les pousser dans la bonne direction en les forçant à voir le miracle qu’ils ont sous les yeux. L’évidence n’est pas toujours perceptible, mais elle se ressent, c’est aussi ce que nous dit la patiente de Lexie, une écrivaine incarnée par Alfre Woodard. Cette dernière permet un habile parallèle sur la vie du show, de ces personnages et de leurs évolutions avec sa série de romans vieille de 10 ans. La voilà à signifier avec sincérité la place majeure de ces héros pour elle et ses lecteurs, comme pour renvoyer au spectateur qui se trouve devant la série depuis 8 saisons maintenant. Voilà Lexie  refuser cette fin, considérant que l’héroïne doit aller avec l’autre prétendant, comme un fort écho aux complaintes que les fans peuvent faire, et aussi à l’aveuglement du personnage qui refuse de totalement ouvrir les yeux sur sa vie privée. Sans oublier l’allusion sur la fin de la saga, où il ne faut pas laisser tomber son lecteur, mais rester fidèle à ses personnages. De multiples sous entendus à différents niveaux donnent alors à cette partie une dimension différente lui faisant dépasser toute la légèreté que ce cas médical pouvait avoir.

Le futur n’en est pas pour autant oublié avec Henry qui veut embrasser les possibilités qu’il a, mais qui est aussi rattrapé en toute fin par sa maladie ; Derek choisit une route arrogante, mais surtout il se raccroche à tout le bien qu’il peut faire, à toutes les vies qu’il peut sauver en osant plus que d’autres. Les deux personnages ont surmonté des obstacles, laissant leur peur derrière eux pour simplement aller de l’avant ou en tout cas pouvoir affronter l’avenir avec une perspective différente.

Grey’s Anatomy mélange passé, présent et futur de ces personnages dans ce nouvel épisode qui dissimule derrière ses moments de légèretés une véritable introspection sur son évolution. Avec une pointe de nostalgie, un sentiment de bonheur, et le retour du drame avec la scène finale, Heart-Shaped Box se révèle très bien orchestré.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires