Grey's Anatomy - Blink (6.11)

Mark appelle Addison suite à une complication dans la grossesse de sa fille. Owen se questionne sur les motifs de Teddy, quand elle confie une complexe opération à Cristina. Derek devient suspicieux quand il réalise que le Chief ne réalise plus d’opérations. Alex se rapproche de Reed.

Après une assez longue absence, Grey’s Anatomy revient avec un épisode de plutôt bonne facture, qui met bien en place pas mal de situations risquant d’avoir des répercussions sur la suite. Pas de repos pour les chirurgiens du Seattle Grace !

Petit bonus pour la reprise, Addison prend le premier vol Seattle-L.A. pour venir aider son bon ami Mark, et surtout sa fille enceinte. Une situation de crise qui a de lourdes conséquences sur la vie privée de Sloane, la partie médicale étant exploitée à son minimum. Celle-ci est donc réservée à Private Practice. Ici, on assiste plus à la fin du couple Mark-Lexie, un duo qui s’était révélé stable et convaincant. Rayon relation humaine, Grey’s joue bien moins avec ces personnages ces derniers temps, ayant installé pas mal de stabilité relationnelle. Cette rupture – et ce qui s’ensuit – est assez bien amorcée et gérée.

C’est qu’il faut le dire, au rayon relation pourrie, c’est Alex qui détient toutes les cartes, avec une femme absente, égocentrique et égoïste, qui a complètement foutu leur mariage en l’air. Alors, s’il a envie de trouver un peu de réconfort auprès de Reed, on peut presque le comprendre. Son mariage est pour lui virtuellement fini. Malgré cela, la dynamique entre les deux personnages n’est pas complète. Elle semble forcée, bancale, instable. Alors, quand le petit jeu mis en place de l’épisode n’aboutit pas, cela parait tout à fait logique.

Ce n’est pas le seul à être complètement égaré par sa vie privée, Teddy, la nouvelle déesse de Cristina, en tient une bonne aussi, vu qu’elle est plus qu’amourachée d’Owen, le bien-aimé de Cristina. Ouch ! Le triangle amoureux prend une tournure un peu particulière, avec une Yang aux Anges de se ressentir vivante professionnellement parlant, et sa nouvelle égérie prête à plier bagage, car elle ne peut avoir l’homme de ses rêves. Il serait sympa de réellement intégrer Owen dans la fête, mesdemoiselles, vous ne pensez pas ? Enfin, entre une petite amie qui a été embrassée par un autre (ce qu’il ne sait pas encore) et le fait qu’elle est à sa façon prête à le lâcher (après tout ce qu’ils ont traversé quand même!), il ne risque pas de le prendre très bien, et on peut le comprendre.

Les sentiments viennent donc bousculer les opérations chirurgicales. Qu’on se rassure, Callie et Arizona vont très bien, de même que Meredith et Derek. Ce dernier essaie même de trouver un parti à Bailey, qui n’a pas vraiment envie d’avoir un nouvel homme actuellement. Cela nous donne des scènes sympathiques et drôles et le duo fonctionne à merveille. Que ce soit dans ce domaine ou autour des questions qui naissent au sujet du Chief. Cette saison 6 offre définitivement à Patrick Dempsey plus d’une opportunité pour s’affirmer, et associée à Chandra Wilson, c’est du tout bon.

Grey’s Anatomy fournit donc tout ce qu’il faut pour un épisode de reprise. Une bonne façon de se remettre dans le bain.