Grey’s Anatomy -  Crash Into Me 1/2 (4.09)
Après que les ambulanciers aient amené un patient à l’hôpital, une autre ambulance arrive à toute vitesse, et percute l’autre véhicule. Meredith et Webber essaient de sauver les deux secouristes bloqués dans la voiture, alors que Derek se charge de la conductrice de l’autre véhicule. Bailey doit s’occuper d’un patient, qui refuse son aide. Alex voit le retour d’Ava à l’hôpital, qui va rencontrer Lexie.

Pour cette première partie, retour au cœur du médical. Enfin. Ce n’est pas l’épisode le plus haletant de la série, mais on se prend vraiment à s’inquiéter sur ce qui va se passer, on revient enfin à la source même de ce qui fait la force de la série, et cela fait un bien fou de finir un épisode avec la véritable envie de voir le suivant.

Il n’y aura que la vie d’Alex qui occupera pour quelques courtes scènes le devant de la scène, et il n’y a pas grand-chose à en tirer pour le moment. On ne sait trop pourquoi Ava est là, ni quelle sera sa réaction quand elle découvrira que Karev a commencé une relation avec Lexie.
Cette dernière s’occupe d’un patient, Nick, dont l’artère au cou n’est quasiment pas protégée par de la peau, dû à une récente opération. Et c’est là que l’on trouve notre cliffhanger de l’épisode, car l’artère explose, et du sang gicle partout. C’était assurément prévisible que cela arriverait, mais c’était diablement efficace.
Yang réussit à être proche de Hahn pour l’opération, mais Bailey a besoin d’elle. Son patient ne veut pas qu’elle la soigne, ni le Dr. Webber. Ils comprennent alors que c’est à cause de leur couleur de peau, mais, au lieu de prendre un médecin blanc, Bailey opte pour une autre option et demande à Cristina. Dans cette histoire, on voit la réaction des médecins, qui essaie de faire leur travail malgré les ressentiments. Seulement, on n’arrive pas à déterminer la véritable position du patient. Il a une croix gammée sur le ventre et c’est pour cette raison qu’il ne voulait pas de Bailey. Mais, s’il était vraiment dans le mouvement, il serait difficilement concevable qu’il accepte de se faire opérer par une femme noire, même s’il demande qu’un médecin blanc soit présent.
Pour Meredith et Webber, c’est surtout de la passivité. Les deux ambulanciers sont coincés, et les pompiers doivent donc agir, seulement l’un d’entre eux n’y survivra pas. Comme sa femme travaille à l’hôpital, on attend qu’elle arrive pour lui parler une dernière fois. Et, pour compliquer la situation, ils ne vont pas pouvoir sortir le second ambulancier de la voiture, autrement, il risquerait de trop saigner. Ce type de situation a déjà été souvent exploité. Pas obligatoirement devant un hôpital, mais la victime coincée dans la voiture est un coup classique. Mais si on veut être efficace, cela fonctionne en général assez bien. Cela réussit à faire son petit effet.

En conclusion, un épisode ordinaire sous certains aspects, mais qui fonctionne.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire